CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.
Français

Les dimensions qualitatives des déplacements dans les transports publics sont de plus en plus présentées comme des facteurs altérant le bien-être des voyageurs. Dans cet article, nous nous concentrons sur le confort des déplacements en métro, celui-ci étant défini comme l’espace disponible à l’intérieur des véhicules. L’évaluation contingente du confort – menée à partir d’une enquête récoltée en 2009 sur les quais de la ligne 1 du métro parisien – souligne que le manque d’espace durant les voyages engendre une importante désutilité. La « variation équivalente du coût généralisé » entre niveaux de confort des heures de pointe et des heures creuses est de 5,7-8,1 minutes en moyenne, soit une augmentation de 29 %-42 % de la durée des voyages en véhicule, ou encore 1,01-1,54 € une fois les ressources temporelles monétarisées. L’analyse économétrique des préférences déclarées suggère que les réponses individuelles sont essentiellement influencées par les caractéristiques du voyage (durée en véhicule et niveau de confort, objectif ou subjectif). Ces données permettent finalement de valoriser l’effet externe de congestion dans les métros. Comme nous l’illustrons dans le cas parisien, ce paramètre peut significativement modifier l’évaluation économique des politiques de transports.

  • confort des déplacements
  • effet externe de congestion dans le métro
  • méthode d’évaluation contingente
  • métro parisien
English

Qualitative aspects of transport experiences are increasingly discussed as factors influencing the choice between individualized and public transport. In this article we investigate, both analytically and empirically, the impact travel comfort has on the utility of subway users as well as the factors levering this impact, the comfort being defined as the space available in trains. Using survey data collected in 2009 on central Paris subway’s platforms and contingent valuation methodology, we find first that discomfort in undergrounds generates a considerable disutility for users. This is equivalent to 5.7-8.1 minutes of excess travel, i.e. 1.01-1.54 euro in monetary terms or 29 %-42 % in travel budget increase, and rises with the perceived time as well as levels of comfort in trains, either objective or subjective. By proposing a parameter to describe the external cost of subway congestion, we then show how taking into account considerations of travel comfort might influence analyses of public transport usage.

  • Travel Comfort
  • External Cost of Subway Congestion
  • Contingent Valuation Methodology
  • Central Paris Subway Network
Luke Haywood
Deutsches Institut für Wirtschaftsforshung Berlin & Paris School of Economics
Martin Koning
Centre d’Économie de la Sorbonne, université Paris 1
Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire
Mis en ligne sur Cairn.info le 20/03/2013
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour De Boeck Supérieur © De Boeck Supérieur. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...