CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Il n’est pratiquement pas de jour sans que soient évoquées, dans un média, les révolutions (numérique, robotique) ou les transitions (énergétique, écologique) que nous serions en train de vivre et les changements majeurs qu’elles entraîneront inexorablement. Paradoxalement, les mêmes sujets ne paraissaient pas nouveaux à certains auteurs quelques années ou décennies en arrière : « en dépit des discours (…) la numérisation avait une profondeur historique » (Bomsel, 2006, p. 5) ; « la révolution numérique, vieille d’un quart de siècle » (Joutard, 2013, p. 145) ; « La naissance du robot industriel est ancienne » (Lazaric, 1992, p. 55). Des produits contemporains, comme le téléphone portable, sont considérés se diffuser « à une vitesse jamais vue dans l’histoire industrielle » (Le Masson, Weil et Hatchuel, 2006, p. 61). Or, en comparant la diffusion de la radio et de l’Internet, à un siècle d’écart, il apparaît que la première s’est diffusée plus rapidement que le second (Flichy, 2000).
Sans se plonger dans des archives, un simple observateur des évolutions de son métier peut constater, au cours de sa carrière, que le mot révolution peut réserver bien des surprises. C’est ce qui m’est arrivé personnellement et qui a constitué le point de départ de cet article. Professeur de génie mécanique enseignant les automatismes dans les années 1985-2000, je suis devenu enseignant-chercheur en sciences de gestion au début des années 2010. J’ai alors été très étonné, au sujet du numérique, de la résurgence des mêmes questions et utopies que trois décennies plus tôt…

Français

La révolution numérique que nous serions en train de vivre avait déjà été annoncée il y a trente ans. Aussi, son actualité sera-t-elle mise en doute. Après avoir défini les termes « numérique », « révolution » et « transition » et après avoir présenté une brève chronologie de quelques-unes de ses technologies, l’article montre que l’acception générale du terme « révolution » est inadéquate ou pour le moins excessive pour qualifier les évolutions actuelles. Comment dès lors étudier, comprendre et anticiper les trajectoires d’évolution des innovations technologiques en cours sans céder à la croyance, erronée, de perpétuelles émergences ex nihilo ? L’étude de deux cas (la robotique et le numérique à l’école), sur quelques décennies, permet de présenter trois résultats. Tout d’abord, l’article montre que ces technologies ont une longue histoire. Ensuite, les deux cas étudiés illustrent le fait que les évolutions sont plus souvent marquées par des répétitions et des allers et retours que par de réelles transitions ou révolutions. Enfin, si les technologies numériques et leurs nombreux usages présentent des atouts indéniables, leurs limites et leurs risques sont rappelés car ils souvent occultés par les utopies actuelles. Afin de mieux comprendre le phénomène numérique, l’article suggère de réhabiliter le temps long et invite à revisiter les recherches sur la génétique des objets industriels, sur la trajectoire de leurs évolutions et sur le développement de leurs lignées. Ces travaux, étendus aux technologies numériques, pourraient éclairer les stratégies d’innovation en fournissant des éléments de prospective à leur sujet.

  • technologies numériques
  • révolution numérique
  • transition
  • stratégie d’innovation
  • prospective technologique
Jean-Claude Boldrini
Jean-Claude BOLDRINI est maître de conférences en sciences de gestion à l’IAE Nantes - Économie & Management et chercheur au LEMNA (EA 4272) après avoir été professeur de génie mécanique en lycée. Ses travaux portent sur le management des phases amont des projets d’innovation collaboratifs, sur la valorisation de la recherche et sur la transition vers l’économie circulaire.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Il vous reste à lire 97 % de cet article.
Acheter cet article 5,00€ 26 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 15/01/2020
https://doi.org/10.3917/rips1.061.0125
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour ESKA © ESKA. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...