Accueil Ouvrages Ouvrage collectif

Présentation

Depuis les années 1990, et surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001, les États-Unis et les États de l’Union européenne ont multiplié les initiatives pour répondre aux menaces du « terrorisme islamiste » : durcissement des législations, renforcement de la coopération antiterroriste internationale, actions ouvertes ou clandestines violant souvent le droit international. Et les effets de sidération produits par des attentats spectaculaires et meurtriers ont largement inhibé l’attention critique des citoyens face aux autres menaces que la plupart de ces initiatives font peser sur les démocraties. C’est de ce constat qu’est né ce livre collectif, destiné à un public large. Réunissant les contributions d’une trentaine de spécialistes européens, universitaires et journalistes, il propose un ensemble sans équivalent d’informations et d’analyses. Elles montrent à quel point la lutte antiterroriste est devenue centrale dans la nouvelle géopolitique mondiale et la vie politique des États démocratiques. Et comment les acteurs en charge de cette lutte (législateurs et politiques, magistrats, services de police et de renseignements, militaires) façonnent un monde d’opérations militaires, d’extension de la surveillance, de pratiques d’exception et de désinformation. Cet ouvrage permet ainsi de mesurer le chemin parcouru par les démocraties occidentales pour limiter les libertés des uns au nom de la sécurité des autres. Un chemin aussi contestable au plan éthique et politique qu’en termes d’efficacité, puisqu’en clivant les sociétés, ces méthodes encouragent souvent la violence qu’elles prétendent combattre.


Sommaire

Page 1 à 4

Pages de début

Page 5 à 10

Introduction. Les libertés sacrifiées au nom de la sécurité ?

I. Le contre-terrorisme global : guerre et surveillance généralisée

Page 11 à 35

1. Le régime de contre-terrorisme global

Page 36 à 48

2. La police globale, état de conflit permanent du capitalisme globalisé

Page 50 à 62

3. Afghanistan et Irak : les origines coloniale des guerres antiterroristes

Page 63 à 75

4. La torture, une politique de guerre

Page 76 à 89

5. Les camps de détention illégaux : le cas Guantánamo

Page 90 à 103

6. Le 11 septembre, la « guerre au terrorisme » et la surveillance généralisée

Page 104 à 117

7. Les nouveaux développements des réseaux de sécurité et de renseignement

Page 118 à 130

8. Coopération antiterroriste États-Unis/Union européenne : l'entente cordiale

Page 131 à 138

9. La lutte contre le financement du terrorisme

Page 139 à 150

10. Les étrangers en Europe, victimes collatérales de la guerre contre le terrorisme

II. La sécurité contre les libertés ? Expériences nationales

Page 151 à 167

11. L'antiterrorisme aux États-Unis : de la contre-insurrection des années 1960 à la « guerre globale au terrorisme »

Page 168 à 187

12. Les caractéristiques de l'antiterrorisme français : « Parer les coups plutôt que panser les plaies »

Page 188 à 193

13. L'implication de l'armée dans la lutte antiterroriste : le cas français

Page 194 à 208

14. Urgence et exception : l'extension des politiques antiterroristes au Royaume-Uni

Page 209 à 214

15. L'affaire Ramda, révélateur de la normalisation de la justice au Royaume-Uni

Page 215 à 226

16. Douleurs, frustrations et espoir de l'antiterrorisme espagnol

Page 227 à 233

17. L'imposition de l'agenda politique espagnol à l'Europe de l'antiterrorisme

Page 234 à 245

18. Les services de renseignement italiens et la « guerre au terrorisme»

Page 246 à 259

19. Jusqu'où ira l'antiterrorisme en Allemagne ?

Page 260 à 273

20. Fédération de Russie : l'antiterrorisme comme instrument de pouvoir

Page 274 à 279

21. L'Organisation de coopération de Shanghai, nouvelle forme d'alliance sécuritaire ?

III. Zones d'ombre et usages contemporains de l'antiterrorisme

Page 281 à 292

22. La presse écrite britannique et française face au terrorisme

Page 293 à 301

23. Les attentats de Londres du 7 juillet 2005 :un nihilisme made in the UK

Page 302 à 319

24. Armer les esprits : le business des « experts » à la télévision française

Page 320 à 333

25 Le mythe Al-Zarkaoui,ou la légitimation de la guerre en Irak

Page 334 à 349

26. Le complot de la ricine au Royaume-Uni, une « illusion de masse »

Page 350 à 362

27. Russie : les « zones d'ombre » du massacre de Beslan

Page 363 à 377

28. Les services secrets algériens derrière les attentats du GIA en France en 1995 ?

Page 378 à 398

29. Le GSPC, un « groupe islamiste de l'armée » algérienne ?

Page 405 à 413

Pages de fin

© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...