Accueil Ouvrages Ouvrage collectif

Présentation

Qui parle au nom du consommateur ? Des associations, des administrations, des industriels, des hommes politiques, des experts : nombreux sont ceux qui prétendent le représenter. Du boycottage des grandes marques au refus des OGM, les questions de consommation suscitent aujourd’hui d’importantes mobilisations sociales. Face aux crises alimentaires et de santé publique, les États, quant à eux, sont confrontés à de nouveaux enjeux de politiques publiques. Or, ces phénomènes contemporains ont une histoire. Tout au long du XXème siècle, aux États-Unis et en Europe, la consommation a été au cœur des relations entre l’État et la société civile. Cet ouvrage en présente plusieurs dimensions : l’action collective par la consommation, l’histoire des multiples associations et les régulations publiques et juridiques. Il veut réfléchir aux spécificités européennes au miroir des expériences américaines, en insistant par exemple sur le rôle des guerres, le militantisme des femmes ou les critiques de la société de consommation. Réunie par de jeunes historiens, l’équipe internationale de chercheurs témoigne ici de la vitalité d’un nouveau champ d’étude. Ce livre est ainsi l’occasion de lire pour la première fois en français les contributions de scientifiques parmi les plus reconnus en ce domaine.


Sommaire

Page 1 à 6

Pages de début

Page 7 à 25

Introduction

I. Guerres et paix

Page 27 à 44

1. Consommation et ravitaillement en France durant la Première Guerre mondiale (1914-1920)

Page 45 à 62

2. La guerre des chaussures (Allemagne, Grande-Bretagne, 1936-1945)

Page 63 à 79

3. Rationnement et consommation en Suisse (1939-1945)

Page 80 à 97

4. La magie des objets, le plan Marshall et l'instauration d'une démocratie de consommateurs

Page 98 à 114

5. Jean Fourastié et la naissance de la société de consommation en France

Page 115 à 131

6. Politiques de la consommation, femmes et citoyenneté dans les deux Allemagnes

II. Létat régulateur

Page 133 à 149

7. Alimentation et santé sous la IIIe République (1870-1914)

II. L'état régulateur

Page 150 à 164

8. L'État et les consommateurs en régime social-démocrate : le cas de la Norvège (1945-1960)

Page 165 à 181

9. Qui défend le consommateur ? Associations, institutions et politiques publiques en France (1972-2003)

Page 182 à 198

10. Malades ou consommateurs ? La consommation de médicaments en France dans le second XXe siècle

Page 199 à 211

11. Traçabilité, étiquetage et émergence du « citoyen-consommateur » : l'exemple des OGM

III. Peut-on éduquer le consommateur ?

Page 213 à 230

12. « Acheter par amour de l'esclave » : l'abolitionnisme et les origines du militantisme consumériste américain

Page 231 à 246

13. L'économie morale du consommateur britannique en 1900

Page 247 à 261

14. Consommation, action sociale et engagement public fin de siècle, des États-Unis à la France

Page 262 à 276

15. Catholiques, socialistes et libres-penseurs : les porte-parole des consommateurs en Belgique (1880-1940)

Page 277 à 294

16. Réformer le marché par la science : l'économie domestique dans l'Amérique des années 1920 et 1930

Page 295 à 311

17. L'invention du « cadre de vie » dans la France des années 1960 et 1970

III. Pour ou contre la société de consommation

Page 313 à 328

18. Des images publicitaires aux réalités cachées : Michelin, les plantations de caoutchouc et la consommation française

Page 329 à 343

19. Le consommateur oublié : industrie et commerce alimentaire en France

Page 344 à 360

20. Jamais le dimanche ? Les horaires d'ouverture des magasins en Grande-Bretagne

Page 361 à 375

21. Des consommatrices américaines très engagées, du New Deal à la guerre froide

Page 376 à 390

22. Des intellectuels français face à la société de consommation (1930-1960)

Page 391 à 404

23. Tourisme, mouvement ouvrier et critique de la consommation en France (1945-1985)

Page 405 à 412

Postface

Page 413 à 425

Pages de fin

© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...