Accueil Ouvrages Ouvrage collectif

Présentation

Internet permet aux partis d'étendre leur champ d'action. Non seulement leurs « vitrines » se composent et recomposent désormais sur le web, mais c’est aussi là que peuvent naître de nouvelles modalités d’engagement et d’expression qui débordent les stratégies de communication ; parallèlement, forums de discussion et d’expression donnent la parole aux citoyens – qui se les approprient, voire les détournent. Ces usages du web s’inscrivent dans des cultures et des trajectoires spécifiques. Ainsi, en Grande-Bretagne, le caractère local des élections législatives limite l’extension de l’outil ; aux Etats-Unis, au contraire, Internet est perçu comme un moyen de réduire les distances géographiques. En France, chaque parti s’approprie internet différemment, selon sa tradition et sa sociologie. Ce panorama français et international ne manquera pas d’intéresser tous ceux qui restent attentifs à la présence des technologies dans la vie politique et, plus largement, aux évolutions de la communication politique et aux transformations que connaissent les partis.


Sommaire

Page 1 à 14

Pages de début

Page 15 à 37

Introduction. Le web, espace de luttes partisanes

I - L'extension de la lutte électorale

Page 41 à 57

Chapitre 1. L'Internet ou l'espace des possibles. Les campagnes françaises en ligne depuis 2007

Page 59 à 71

Chapitre 2. L'élection à l'ère d'internet. Personnalisation, ego-isation et désacralisation des rituels politiques

Page 73 à 94

Chapitre 3. Esquisse de géographie de la blogosphère politique (2007-2009)

Page 95 à 105

Chapitre 4. Les sites internet des députés, terrains annexes de lutte partisane

II - Les enjeux de la lutte partisane sur le web

Page 109 à 123

Chapitre 5. Renouveler le parti ? Les stratégies de campagnes et d'organisation en ligne des partis britanniques

Page 125 à 137

Chapitre 6. La voix des outsiders ? Internet dans les partis politiques américains

Page 139 à 152

Chapitre 7. Un parti « virtuel » ? Le front national au prisme de son site internet

Page 153 à 164

Chapitre 8. Explorer la planète rouge. La toile, lieu d'identité et de mémoire communiste

III - La lutte militante en ligne et hors ligne

Page 167 à 185

Chapitre 9. « Made in internet ». Les nouveaux adhérents du parti socialiste

Page 187 à 199

Chapitre 10. Appropriations d'internet et trajectoires militantes « dans » et « en dehors » de l'UMP

Page 201 à 214

Chapitre 11. Le web, miroir des cultures des organisations juvéniles de « droite » en Italie

Page 215 à 230

Chapitre 12. Le web partisan dans une ville moyenne. Une ressource d'usage limité

IV - La discussion citoyenne, expressivité ou arme politique ?

Page 233 à 247

Chapitre 13. Les outils en ligne de Ségolène Royal et Dominique Strauss-Kahn durant la précampagne de 2007. Quelle participation pour quel militantisme ?

Page 249 à 265

Chapitre 14. Polémique ou délibération ? Les usages des forums partisans durant la campagne de 2007

Page 267 à 280

Chapitre 15. Le forum, espace ambigu de la communication du parti

Page 281 à 293

Conclusion. L'internet, continuation de la (science) politique sous d'autres formes

Page 292 à 313

Bibliographie

Page 315 à 315

Pages de fin

© 2010-2017 Cairn.info