Accueil Revue À propos de Critique internationale

Objectifs

Critique internationale est une revue trimestrielle de langue française consacrée à l’international. Elle est publiée par les Presses de Sciences Po avec le soutien du Centre national de la recherche scientifique et du Centre national du livre. Revue à comité de lecture, elle est portée depuis sa création (octobre 1998) par le Centre d’études et de recherches internationales (CERI-Sciences Po/CNRS).
Revue comparative de sciences sociales, Critique internationale a pour objectif de contribuer à l’analyse politique des pays autres que la France en ayant recours aux outils de la science politique, de la sociologie, des relations internationales, de l’anthropologie, de l’économie politique, de l’histoire, du droit ou encore de la géographie. Chaque trimestre, un dossier thématique de cinq à six articles met en regard plusieurs cas d’étude autour d’une problématique transversale. Le champ géographique couvert peut être indéterminé ou bien se focaliser sur une région, voire un pays. En l’occurrence, l’une des spécificités de Critique internationale est d’aborder chaque fois des entités géographiques et culturelles très éloignées. Avec les articles publiés hors dossier dans chaque numéro (trois varia), ces études thématiques fournissent des matériaux particulièrement riches pour la comparaison en sciences sociales. Quant à la rubrique "Lectures", elle propose, outre des comptes rendus d’ouvrages, des états de littérature thématiques qui permettent de faire le bilan de la recherche dans un champ.
La revue accepte des articles en anglais, en espagnol, en russe et en allemand, et fournit aux auteurs des évaluations de leurs textes dans leurs langues originales. Ces textes sont ensuite traduits en français. Par ailleurs, Critique internationale traduit en anglais des articles initialement écrits en français ou dans une autre langue. Ces textes ainsi que l’ensemble de la collection sont diffusés via le portail de revues CAIRN.info

Rédaction


Rédaction de Critique internationale

Rédactrice en chef : Laurence Louër
Responsable de la rubrique Lectures : Nadège Ragaru
Responsable éditoriale : Catherine Burucoa
Rédaction
Jenny Andersson (historienne et politiste, chargée de recherche au CEE-Sciences Po), Laëtitia Atlani-Duault (anthropologue, maître de conférences à l’Université Paris X-Nanterre), Antonela Capelle-Pogặcean (politiste, chargée de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Hélène Combes (politiste, chargée de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Andrew J. Diamond (maître de conférences en histoire et civilisation américaines, Université de Lille III), Gilles Favarel-Garrigues (politiste, chargé de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), François Foret (politiste, Université libre de Bruxelles), Chloé Froissart (politiste, Université de Rennes 2), Jeanne Lazarus (sociologue, chargée de recherche CNRS, Centre de sociologie des organisations de Sciences Po), Sébastien Lechevalier (économiste, EHESS, Centre Japon), Benjamin Lemoine (postdoctorant au Centre de sociologie des organisations de Sciences Po, CNRS), Laurence Louër (politiste, chargée de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Catherine Perron (politiste, chargée de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Sandrine Perrot (politiste, chargée de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Franck Petiteville (professeur de sciences politiques (relations internationales) à l’Institut d’études politiques de Grenoble), Nadège Ragaru (politiste, chargée de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Sandrine Revet (anthropologue, chargée de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Antoine Roger (sociologue, Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux), Daniel Sabbagh (politiste, directeur de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS), Hélène Thiollet (politiste, chercheure associée au CERI-Sciences Po/CNRS), Antoine Vauchez (sociologue, directeur de recherche CRPS/CESSP (UMR 8057), Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Douglas Webber (professeur de science politique, INSEAD, Paris).

Directeur de la publication : Alain Dieckhoff (politiste, directeur de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS)


Conseil scientifique de Critique internationale
Président : Frédéric Mion

Alban Bensa (anthropologue, EHESS)
John R. Bowen (anthropologue, Washington University in Saint-Louis)
Hamit Bozarslan (sociologue, politiste, maître de conférences, EHESS)
Roger De Weck (journaliste, Zurich, Suisse)
Jean-Luc Domenach (politiste, directeur de recherches au CERI-Sciences Po/CNRS)
A.J.R. Groom (politiste (relations internationales), University of Kent, Canterbury)
Gérard Grunberg (politologue, directeur de recherche au CEVIPOF, Paris)
Pierre Hassner (politiste, chercheur émérite au CERI-Sciences Po/CNRS)
Christopher Hill (politiste, University of Cambridge, Royaume-Uni)
Christophe Jaffrelot (politiste, directeur de recherche au CERI-Sciences Po/CNRS)
Sunil Khilnani (politiste, Johns Hopkins University, Washington)
Jean Leca (politiste, FNSP, Paris)
David Lehman (anthropologue, Cambridge University)
Thomas Lindenberger (historien, directeur du Zentrum für Zeithistorische Forschung, Postdam)
Andreas Mehler (politiste, directeur de l’Institut d’études africaines de Hambourg/German Institute of Global and Area Studies)
Anand Menon (professeur de science politique à Kings College London)
Jean-Luc Parodi (politologue, FNSP, Paris)
Pablo A. Piccato (historien, Columbia University, New York)
Jennifer Pitts (philosophe politique, Princeton University)
Vivien Schmidt (politiste, Boston University)
Marie-Claude Smouts (politiste, FNSP, Paris)

Coordonnées


Rédaction
CERI
56 rue Jacob
75006 Paris
Tél. +33 (0) 1 58 71 70 77
Fax +33 (0) 1 45 49 70 91

Administration (siège social)
Presses de Sciences Po
27, rue Saint-Guillaume
75337 Paris Cedex 07

NOTE AUX CONTRIBUTEURS


Critique internationale publie des articles inédits – c’est-à-dire non publiés préalablement et non soumis simultanément à une autre revue – qui ont pour vocation de contribuer à l’analyse des relations internationales et des dynamiques politiques, économiques et sociales à l’œuvre dans les pays autres que la France. Elle est composée de trois rubriques : la première, intitulée Thema, réunit des textes consacrés à un thème fédérateur, traité à partir de différents terrains et/ou sous différents angles. La seconde, intitulée Varia, est une rubrique générale qui propose des articles de recherche (réflexions théoriques, présentations synthétiques de l’état des travaux sur un sujet donné, entretiens, etc.) et des articles mettant en perspective des faits saillants de l’actualité internationale (« Focus »). La rubrique Lectures comprend deux types de contributions : d’une part, des synthèses relatives à l'état des connaissances sur un thème donné (à travers une revue de la littérature existante) ou à un auteur dont l’œuvre exerce ou a exercé une influence singulière ; d’autre part, des recensions d’ouvrages de sciences sociales susceptibles de nourrir les débats contemporains.
Les articles doivent être envoyés par courrier électronique, en pièce jointe et au format word, à Catherine Burucoa, responsable éditoriale (catherine.burucoa@sciencespo.fr)

Les auteurs prendront soin d’anonymer préalablement leur document en supprimant toute autoréférence aussi bien dans le texte que dans les notes de bas de pages.
Les thèmes des prochains dossiers sont annoncés sur le site du CERI http://www.sciencespo.fr/ceri/fr/critique
La rédaction est ouverte à toute proposition de dossier thématique.

FORMAT DES ARTICLES

- Thema : 45 000 signes maximum (espaces et notes de bas de pages compris).
- Varia : 65 000 signes maximum (espaces et notes de bas de pages compris). Les textes courts, « Focus » (30 000 signes) sont les bienvenus et sont susceptibles d’être publiés plus rapidement que les textes longs en particulier lorsqu’ils portent sur des faits de l’actualité qu’ils remettent en perspective.
- Lectures : 10 000 signes maximum pour les recensions d'ouvrages ; 20 000 signes maximum pour les notes croisées (espaces et notes de bas de pages compris).
Les références bibliographiques sont intégrées dans les notes de bas de page. Celles-ci sont présentées de la manière suivante :
  • Pour un ouvrage : Prénom Nom, titre, ville, éditeur, année, pagination à laquelle se réfère la citation dans le texte. En cas de répétition de la référence : initiale(s) du prénom, Nom, titre complet, op. cit., pagination à laquelle se réfère la citation dans le texte.
  • Pour une contribution à un ouvrage collectif : Prénom Nom, « titre de la contribution », dans Prénom(s) Nom(s) de l’auteur (des auteurs) de l’ouvrage (dir.), titre de l’ouvrage, ville, éditeur, année, pagination à laquelle se réfère la citation dans le texte. En cas de répétition de la référence : initiale(s) du prénom Nom, « titre de la contribution en entier », cité, pagination.
  • Pour un article : Prénom Nom, « titre de l’article », nom de la revue, numéro de volume (numéro de parution), date, pages faisant spécifiquement référence à la citation dans le texte. En cas de répétition de la référence : initiale(s) du prénom Nom, « titre d'article en entier », art. cité, pagination.
À l’initiative des auteurs, des documents annexes (tableaux statistiques, comptes rendus d’entretiens, matériaux iconographiques, extraits d’œuvres littéraires, bibliographies, renvois à d’autres sites internet, etc.) peuvent être mis en ligne. Ces informations complémentaires, dont la diffusion est chaque fois signalée dans la version papier, sont en accès gratuit sur le site du CERI (http://www.sciencespo.fr/ceri/fr/critique).

PROCÉDURE D’ÉVALUATION


La revue accepte des articles en anglais, en espagnol, en russe et en allemand et fournit aux auteurs des évaluations de leurs textes dans leurs langues originales.
La rédaction se réserve le droit de refuser les articles qui lui sont soumis s’ils ne correspondent pas à la ligne éditoriale de la revue. Ce refus ne s’accompagne pas de rapports d’évaluation.
Les textes retenus sont anonymés et font l’objet de deux rapports écrits, également anonymés, qui sont transmis à l’auteur. Sur la base de ces rapports, le comité de rédaction prend l’une des trois décisions suivantes, qu’il communique à l’auteur dans un délai maximal de trois mois après réception du manuscrit :
  • a) acceptation immédiate ;
  • b) refus ;
  • c) acceptation envisageable sous réserve de modifications.
Dans ce dernier cas, le comité de rédaction prend une décision définitive, positive ou négative, en fonction de la prise en compte par l’auteur des commentaires des évaluateurs.
Une fois accepté, le texte fera l’objet d’un travail éditorial effectué en concertation avec l’auteur.
© 2010-2017 Cairn.info