Accueil Que sais-je ? / Repères Ouvrage

Présentation

Comment et pourquoi distinguer la « délinquance » de la « déviance », la « délinquance juvénile » de la délinquance, la délinquance des jeunes des classes populaires de la délinquance juvénile ? Répondre à ces questions, c’est d’abord construire l’objet de la sociologie de la délinquance juvénile. Dans une perspective délibérément cumulative, ce livre propose ensuite une sorte d’inventaire raisonné des schèmes d’interprétation « utiles » empruntés aux diverses théories sociologiques, pour l’essentiel anglo-saxonnes. Il permet de présenter, à partir des enquêtes disponibles, une analyse sociologique de la délinquance des jeunes des classes populaires en France en distinguant deux configurations successives depuis la fin des années 1950. La première, associée aux stéréotypes médiatiques des « blousons noirs » puis des « loubards », correspond à la période qui s’étend de la fin des années 1950 à la fin des années 1970. La seconde, associée à la figure médiatique des « jeunes des cités », apparaît au début des années 1980 et perdure jusqu’à aujourd’hui.


Sommaire

© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...