Accueil Ouvrages Ouvrage collectif

Présentation

Torture, abus sexuels, enfants maltraités, esclavage, crimes de guerre, génocides : les figures de l’intolérable se sont multipliées depuis deux siècles, jusqu’à saturer l’espace public contemporain de faits socialement réprouvés ou juridiquement sanctionnés. Ce que l’on affirme ainsi injustifiable est vu généralement comme un mal radical, voire absolu, comme le franchissement d’une limite. Pourtant, le regard vers un passé encore proche nous apprend qu’il s’agit toujours d’une limite historiquement constituée, donc frappée de relativité temporelle, et toutes ces transgressions n’ont pas la même valeur ou la même gravité, suggérant ainsi une hiérarchie morale. À l’encontre d’une vision essentialiste des droits de l’homme, les études présentées dans ce livre rendent compte de la façon dont se sont formées les frontières de l’espace moral contemporain. Après avoir tracé les fondements anthropologiques de ce qui constitue l’intolérable des sociétés humaines, l’ouvrage s’attache à cette période de basculement que représente la Révolution française. Puis les auteurs analysent quelques-unes des figures les plus significatives de notre modernité morale : le travail des enfants et la maltraitance infantile, la gestion des corps morts et l’empreinte psychique de la violence, le traitement différentiel des épidémies à l’échelle planétaire. Ainsi se dessine une généalogie des intolérables de notre monde, mais aussi, en contrepoint, notre remarquable tolérance à l’égard des inégalités et des injustices les plus profondes, à commencer par celles qui différencient la valeur des vies humaines.


Sommaire

Page 3 à 6

Pages de début

Page 7 à 15

Introduction Les frontières de l'espace moral

Page 17 à 50

1. L'ordre moral du monde Essai d'anthropologie de l'intolérable

Page 51 à 90

2. La Révolution française comme conflit d'intolérables Comment définir l'inhumanité en période révolutionnaire

Page 91 à 109

3. L'intolérable du travail des enfants Son émergence et son évolution entre compassion et libéralisme, en Angleterre et en France

Page 111 à 127

4. L'intolérable de la maltraitance infantile Genèse de la loi sur la protection des enfants maltraités et moralement abandonnés en France

Page 129 à 164

5. Les intolérables des politiques mortuaires modernes Le corps mort entre religion, idéologie et hygiène, en France et en Italie

Page 165 à 196

6. Du traumatisme à la victime Une construction psychiatrique de l'intolérable

Page 197 à 224

7. De l'intolérable et du tolérable dans l'épidémie de sida Un parallèle entre l'Occident et l'Afrique

Page 225 à 230

Pages de fin

© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...