Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue Tiers Monde

2014/2 (n° 218)

  • Pages : 240
  • Affiliation : Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr

  • ISBN : 9782200929039
  • DOI : 10.3917/rtm.218.0107
  • Éditeur : Armand Colin

ALERTES EMAIL - REVUE Revue Tiers Monde

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 107 - 130 Article suivant

Résumé

Français

Les cash transfers (CT) constituent depuis plusieurs années en Afrique une nouvelle forme d’aide humanitaire (en cas de crise) ou d’aide au développement (pour lutter contre le piège de la pauvreté), en direction des populations les plus vulnérables, qui tend à se généraliser rapidement. Mais les normes de ciblage imposées par les institutions faisant du CT (aujourd’hui presque toutes les grandes ONG intervenant au Niger) apparaissent comme incompréhensibles aux populations ; elles sont en contradiction avec les normes locales, tiennent à l’écart les autorités municipales, suscitent de nombreux soupçons, et avivent divers conflits. Il en résulte d’importants écarts entre les procédures prévues par les opérateurs de CT et leur mise en œuvre sur le terrain.

Mots clés

  • Transferts monétaires
  • développement
  • aide humanitaire
  • normes

English

Cash Transfer Programs in Niger: A Major Misunderstanding! Cash Transfer programs in Africa have recently become, after other continents, a privileged formula for humanitarian aid and development assistance. In Niger, a sum of money is unconditionally transferred directly to the beneficiary, identified as amongst the poorest of the poor. But this is typical of top-down development (“blueprint approach”). The present research, using qualitative methods, brings to light many unpredicted results of these programs when delivered to the target populations, and highlights the gaps between systems of standardized norms, imposed by these programs, as opposed to local norms and their diversity. It also captures how cash transfers are interpreted and dismembered by local populations, and demonstrates the capture strategies adopted by local elites, or other opportunistic uses of these programs.

Keywords

  • Cash transfers
  • development
  • humanitarian aid
  • norms

Español

Las transferencias monetarias en Níger : el gran malentendido Desde hace muchos años, tienden a generalizarse rápidamente las transferencias monetarias (Cash tranfers – CT) que constituyen en África una nueva forma de ayuda humanitaria (en casos de crisis) o de ayuda al desarrollo (para luchar contra la trampa de la pobreza), dirigida a las poblaciones más vulnerables. Pero las normas de focalización impuestas por las instituciones que ofrecen los CT (hoy por hoy, casi todas las grandes ONG que intervienen en Níger) resultan incomprensibles para la población. Entran en contradicción con las normas locales, se mantienen alejadas de las autoridades municipales, generan desconfianza, y reavivan diversos conflictos. Se produce una brecha importante entre los procedimientos previstos por los operadores de los CT y su puesta en marcha sobre el territorio.

Palabras claves

  • Transferencias monetarias
  • desarrollo
  • ayuda humanitaria
  • normas

Plan de l'article

  1. LA MÉTHODOLOGIE ET LES PROBLÈMES RENCONTRÉS
    1. Le dispositif d’enquête
    2. Des données inédites mettant en évidence un déficit de feed-back
    3. Une forte méfiance
    4. Bénéficiaires et non-bénéficiaires
    5. La confusion des intervenants
  2. LES ÉTAPES DU PROCESSUS DES CT ET LEURS PROBLÈMES RESPECTIFS
    1. Le ciblage
      1. L’introduction d’un effet de seuil très mal perçu
      2. Une sélection objet de suspicion
      3. Les assemblées générales des populations (AG)
      4. Les auxiliaires villageois des CT
      5. Les méthodes d’enquête
      6. Les comités de plaintes
      7. La liste finale
        1. Le nombre de ménages par villages
        2. Les ménages retenus dans chaque village
    2. Les distributions
    3. Les usages des sommes reçues
      1. Les réaffectations des sommes perçues
        1. Réaffectations internes
        2. Réaffectations communautaires : les mutualisations
      2. Les redistributions immédiates
        1. « La part du chef »
        2. La « part des agents »
        3. Les cadeaux à l’entourage
      3. Dépenses de nourriture ou autres dépenses ?
  3. IMPOSER DES RÈGLES DU JEU EXTÉRIEURES ET HÉTÉROGÈNES : LE PARADOXE CENTRAL DES CT
    1. Des règles du jeu extérieures et imposées
    2. Des règles du jeu hétérogènes et parfois contradictoires
    3. La réorganisation interne des règles du jeu : les stratégies locales
    4. Remercier qui ?
  4. CONCLUSION

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback