CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

Depuis une vingtaine d’années, l’expression « métissage musical » s’est imposée bien au-delà des médias spécialisés. Au point de devenir un enjeu essentiel pour les musiques africaines confrontées à la mondialisation. Ce qui n’empêche pas de s’interroger sur la pertinence de ces mots à la mode, et donc trop galvaudés : il est absurde et dangereux d’imaginer qu’une musique quelconque puisse ne pas être « métisse ».
Sur les sites Internet francophones, le baromètre infaillible de Mr Google recense 17 500 pages évoquant le « métissage musical ». Pour « musiques métisses », on atteint 19 600 pages, et au singulier 36 000. Certes on est loin des 1 170 000 pages de « world music », et des 1 420 000 pages parlant de « musiques du monde ». Mais « world music » (« la world » en abrégé) et « musiques du monde » ne sont que des appellations fourre-tout, illimitées et insignifiantes : tant que les extraterrestres ne nous auront pas adressé le moindre signe musical d’une existence intelligente, toute musique est « du monde » jusqu’à preuve du contraire !
L’histoire médiatique de toutes ces expressions, pour peu qu’on puisse la retracer, permet d’éclairer leur rôle et leur sens dans les arcanes complexes de la mondialisation.
Ainsi le terme « world music » est un produit patenté du show-business britannique.
En été 1987, alarmés par la prolifération anarchique d’appellations telles que « ethnopop », « tribal sound » et autre « world beat », une trentaine de professionnels du disque, à l’initiative de Peter Gabriel (en tant que directeur du label RealWorld et du festival Womad) se réunissent à Londres…

Gérald Arnaud
Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire
cet article est en accès conditionnel
Acheter cet article 2,00€ 7 pages, format électronique
(HTML et PDF)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Abonné(e) à la revue ? done Activez votre accès
Mis en ligne sur Cairn.info le 22/12/2013
https://doi.org/10.3917/afcul.062.0087
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Africultures © Africultures. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...