Accueil Revues Revue Numéro Résumé

ArchéoSciences

2015/1 (n° 39)


ALERTES EMAIL - REVUE ArchéoSciences

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 39 - 49 Article suivant

Résumé

Français

Une étude archéomagnétique à des fins de datation a été menée sur deux foyers en carreaux de terre cuite mis au jour sur le site de l’ancienne abbaye cistercienne de Morimond (Haute-Marne). La désaimantation thermique complète des échantillons prélevés a permis de définir pour chacun des deux foyers une direction archéomagnétique moyenne précise, acquise lors de leur dernière utilisation. Pour dater cet instant, les directions archéomagnétiques ont été comparées à une courbe des variations directionnelles du champ géomagnétique construite à partir de données obtenues en France et dans des pays voisins. Nous obtenons, à 95% de confiance, une datation comprise entre 1585 et 1615 après J.-C. pour le premier foyer et entre 1525 et 1605 après J.-C. pour le second foyer. Bien que leurs deux intervalles d'âge se recouvrent partiellement, les deux directions archéomagnétiques moyennes ne sont pas compatibles à 95% ce qui indique que les arrêts de fonctionnement des deux foyers ne sont pas contemporains. Ces résultats archéomagnétiques confirment deux phases métallurgiques observées indépendamment lors des fouilles. Ils précisent les datations issues des radiocarbones qui ne permettaient pas de discriminer chronologiquement les deux phases. Les datations envisagées se calent avant l’abandon du bâtiment suite à plusieurs saccages évoqués dans les sources écrites.

Mots-clés (fr)

  • forge
  • datation archéomagnétique
  • abbaye cistercienne
  • Morimond

English

New constraints on the metallurgical activity at the Morimond abbey (Haute Marne) from the archeomagnetic analysis of two excavated brick fireplaces This paper presents the archeomagnetic dating results obtained from two brick fireplaces excavated inside the ancient Cistercian Abbey of Morimond (Haute-Marne). Complete thermal demagnetization of the collected samples allowed us to define a precise mean archeomagnetic direction acquired during the last cooling of each of the two structures. The dating of the last use of the two fireplaces was derived from the statistical comparison between a reference geomagnetic field directional variation curve constructed using the available French data set together with other data from nearby countries and the two directions obtained in this study. The two dating results lie, with a 95% confidence level, between 1585 and 1615 AD and between 1525 and 1605 AD. Although these dates partially overlap, the two mean archeomagnetic directions are not compatible at the 95% confidence level, indicating a chronology in the abandonment of the two structures. These archeomagnetic results therefore confirm the existence of two metallurgical phases, which were independently observed during the excavations. They further refine the radiocarbon dating unable to discriminate the two phases. The two time intervals defined by archeomagnetism pre-date the abandonment of the building due to severe damages mentioned in written sources.

Mots-clés (en)

  • Archeomagnetic dating
  • Cistercian Abbey
  • Forge
  • Morimond

Accéder à cet article
© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...