CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Le développement des capacités linguistiques intervient parallèlement à la socialisation progressive du bébé, accompagne les apprentissages et participe à l’évolution des capacités perceptives, cognitives et relationnelles. La compréhension par le psychologue des enfants multilingues passe par la compréhension de la place de la langue dans la construction identitaire (psycholinguistique, psychosociale et psychoaffective).
Le langage est un moyen de communication et de transmission d’informations explicites et implicites, sollicitant le registre para-verbal, le canal voco-acoustique (intonation, articulation) et la langue. Il permet de se référer à l’objet, de le présentifier à travers l’image mentale et d’établir des rapports variés entre les référents.
L’accès au langage oral se fait à l’aide d’un dispositif inné, le « language acquisition device » (LAD), conçu comme une prédisposition cognitive inscrite dans les gènes et postulé par Chomsky pour expliquer l’aptitude à acquérir une langue naturelle.
Vers sept-dix mois, à travers un système d’interactions complexes, l’enfant apprend les syllabes, les produit et les combine, et ce indépendamment de sa langue maternelle. Cette période de lallations contient aussi une dimension affective, « la fonction appétitive » (Ajuriaguerra : 343-349). En effet, l’enfant découvre, à travers l’échange avec la figure parentale, sa place respective de locuteur/récepteur et prend sa place dans la communication dans les espaces de silence laissés par l’adulte…

Français

Résumé

À partir d’une étude sur les adolescents vivant en milieu multilingue au Liban, ce travail a pour objectif de problématiser l’intrication du processus de séparation psychique nécessaire à l’adolescence avec le phénomène social des différents usages du bilinguisme et du changement de langue par les jeunes. Ainsi, la préférence linguistique, la francophonie et la qualité du bilinguisme des parents dans l’enfance, puis la distance relationnelle avec l’interlocuteur, les sphères du langage et l’influence du groupe des pairs à l’adolescence sont les indices de l’itinéraire linguistique de ces jeunes étudiés ici. L’article questionne le lien des langues et des langages (ton, accent, vocabulaire, mots nouveaux, syncrétismes) avec les relations familiales, les émotions, les conflits, la puberté. Se révèlent alors la place de la langue en tant que marqueur identitaire et celle du changement de langue dans la stratégie discursive des bilingues. Une situation clinique montre l’importance de l’écoute des émergences du changement de langue au cours de la cure de patients bilingues en tant qu’indicateur de transformations sous-jacentes. Elle ajoute un élément à la grille d’indicateurs de dépistage des troubles identitaires des adolescents multiculturels. Le changement de langue et la potentielle malléabilité psychique du patient bilingue permet de favoriser-faciliter leur potentialité transformative.

Mots-clés

  • adolescence
  • bilinguisme
  • changement de langue
  • séparation
  • construction identitaire
  • Liban
English

¿ Qué llega a ser la diversidad de los idiomas en el período de la adolescencia ?¿ Qué llega a ser la diversidad de los idiomas en el período de la adolescencia ?

¿ Qué llega a ser la diversidad de los idiomas en el período de la adolescencia ?

We study a complex object in the specific situation of multilinguism in Lebanon. The language switching in adolescence, using a complementary approach allying psychoclinguistic, psychoaffective and psychological theories. The parental linguistic preference and the quality of their bilingualism affects the child language ; while the relational distance with the interlocutor, the pear pressure and the kind of language is part of the linguistic itinerary of the adolescent. This study links the necessary psychological separation of the youth with the transformation of the language (accent, vocabulary, new words) the family, the emotions, the conflicts, the puberty, It proves language to be an identity marker and strengthen at the place of code switching in the discursive strategy of the bilinguals. A clinical approach shows that listening to code switching in a bilingual therapy gives important indications of what’s going beneath adolescence process.

Keywords

  • adolescence
  • bilingualism
  • code switching
  • separation process
  • identity construction
  • Lebanon
Español

Resumen

A partir de un estudio sobre los adolescentes que viven en un entorno multilingüe en Líbano, este trabajo tiene como objetivo problematizar la intricación del proceso de separación psíquica necesaria durante la adolescencia con el fenómeno social de los diferentes usos del bilingüismo y del cambio de idioma de los jóvenes. Así pues, la preferencia lingüística, la francofonía y la cualidad del bilingüismo de los padres durante la infancia, luego la distancia relacinal con el interlocutor, las esferas del lenguaje y la influencia del grupo de los pares en la adolescencia son los índices del itinerario lingüístico de estos jóvenes que aquí se estudian. El artículo cuestiona los nexos de las lenguas y de los lenguajes (tono, acento, vocabulario, palabras nuevas, sincretismos) con las relaciones familiares, las emociones, los conflictos, la pubertad. Entonces es cuando se revela la ubicación de la lengua en tanto que marcador identidario y la del cambio de lengua en la estrategia discursiva de los bilingüismos. Una situación clínica muestra la importancia de la escucha de las emergencias del cambio de lengua durante la cura de los pacientes bilingües como indicador de transformaciones subyacentes. Añade un elemento a la red de indicadores de detección de los disturbios identidarios de los adolescentes multiculturales. El cambio de lengua y la potencial maleabilidad psíquica del paciente bilingüe permite favorecer-facilitar su potencialidad transformativa.

Palabras claves

  • adolescencia
  • bilingüismo
  • cambio de lengua
  • separación
  • construcción identidaria
  • Líbano
Layla Tarazi-Sahab [*]
  • [*]
    Maître de conférence à l’Université Saint Joseph (USJ-Liban), chercheuse au Laboratoire de Paris 13 (Villetaneuse-France), psychanalyste en formation, SPP. E-mail : glsahab@inco.com.lb
Dernière publication diffusée sur Cairn.info ou sur un portail partenaire
Il vous reste à lire 95 % de cet article.
Acheter cet article 5,00€ 13 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
S'abonner à Cairn Pro À partir de 15€ par mois Accédez en toute liberté à 154 revues de référence En savoir plus
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Déjà abonné(e) à Cairn Pro ? person_outline Connectez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 01/02/2013
https://doi.org/10.3917/lautr.026.0203
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour La Pensée sauvage © La Pensée sauvage. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...