Accueil Revues Revue Numéro Résumé

M@n@gement

2008/2 (Vol. 11)

  • Pages : 170
  • DOI : 10.3917/mana.112.0113
  • Éditeur : AIMS

ALERTES EMAIL - REVUE M@n@gement

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 113 - 135 Article suivant

Premières lignes

Le whistleblowing peut être défini « comme le fait, pour un membre d?une organisation (ancien ou actuel), de révéler l?existence de pratiques illégales, immorales ou illégitimes dont l?employeur a la maîtrise, à une personne ou à un organisme susceptible de remédier à la situation » (Near et Miceli, 1985 : 4). La mise en place du whistleblowing, dont nous verrons qu?il devient « alerte éthique » en...

Plan de l'article

  1. ÉLÉMENTS DE MÉTHODE
  2. LES ENJEUX MANAGÉRIAUX DU DÉPLOIEMENT EN FRANCE D’UNE PRATIQUE AMÉRICAINE DE CONTRÔLE INTERNE
    1. UNE REDISTRIBUTION DU POUVOIR : UN ENJEU POUR LE MANAGEMENT DE L?ACTION COLLECTIVE
    2. UNE JUXTAPOSITION DE L?ALERTE ET DU CONTRÔLE : UN ENJEU EN TERMES DE LÉGITIMITÉ
    3. D?UN CONTRÔLE INTERNE TRANSFORMÉ À L?ALERTE ÉTHIQUE EN PRATIQUE : L?ENJEU D?UN GLISSEMENT SÉMANTIQUE
  3. DU SIMPLE AMÉNAGEMENT DE LA PRATIQUE À LA POTENTIELLE RÉVOLUTION : L’EXPRESSION DE TENSIONS CONTRASTÉES
    1. LE WHISTLEBLOWING EN FRANCE : UNE SIMPLE MISE EN CONFORMITÉ DES PRATIQUES DANS UN CADRE RÉGLEMENTAIRE AMÉNAGÉ ?
    2. L?ALERTE ÉTHIQUE À LA FRANÇAISE : VECTEURS POUR UNE POSSIBLE RÉVOLUTION ?
  4. QUAND UN DISPOSITIF NOUVEAU APPARAÎT... ET QUE LE DOMAINE DE L’ALERTE S’ÉLARGIT
    1. QUAND LES SALARIÉS DEVIENNENT DES CONTRÔLEURS INTERNES
  5. CONCLUSION ET DISCUSSION

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback