Accueil Revue Numéro Résumé

Mouvements

2017/1 (n° 89)

  • Pages : 178
  • ISBN : 9782707194527
  • DOI : 10.3917/mouv.089.0155
  • Éditeur : La Découverte

ALERTES EMAIL - REVUE Mouvements

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 155 - 163 Article suivant

Résumé

Français

Alcir, l’Association de Lutte contre l’Islamophobie et les Racismes de Paris 20, organisait le 21 septembre 2016 son meeting « Pour un Printemps de la liberté, de l’égalité, de la fraternité », en riposte contre le « Printemps républicain », courant laïciste et islamophobe composé essentiellement de personnalités du PS. Lancé le 14 juillet, l’appel « Agir contre l’islamophobie et les racismes » interpellait toute la gauche sur les conditions d’une alliance. Alors que les discours islamophobes des politiques s’intensifient en cette année électorale, aucun parti ne semble s’en inquiéter, tandis que le mouvement antiraciste politique est divisé sur cette question : une alliance est-elle possible avec la gauche ? Et si oui, à quelles conditions ? Trois membres d’Alcir tentent de poser les termes du débat.

Plan de l'article

  1. Alcir, un cas « d’école »
  2. Un lieu de lutte et de réflexion pour défendre les libertés et l’égalité
  3. Un contexte local difficile
  4. Local et national
  5. Le meeting du 21 septembre 2016 : interpeller la gauche
  6. Le rapport à la gauche en débat
  7. Et maintenant, articuler les résistances et pousser la gauche à se saisir de l’antiracisme politique
  8. Pour un sursaut progressiste antiraciste en 2017
© 2010-2017 Cairn.info