Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2006/2 (no 2)

  • Pages : 226
  • ISBN : 9782749206479
  • DOI : 10.3917/nrp.002.0179
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 179 - 186 Article suivant

Résumé

Français

L’individu contemporain est de plus en plus livré à lui-même et, de ce fait, a des tendances narcissiques. D’où, simultanément, des désirs d’omnipotence et des sentiments de solitude, de fatigue et, de plus en plus fréquemment, une montée de la peur des autres. Les États-Unis, selon M. Moore, sont le prototype d’une société où chacun, se vivant comme isolé, pense à se défendre des autres. La Constitution américaine autorise le port d’armes, les « meurtres collectifs sans cause » peuvent avoir lieu à tout moment. On verra, dans ce texte, que malgré cette tendance générale, la société américaine n’est pas monolithique et que des groupements, en particulier ceux animés par M. Moore, ont d’autres conceptions, résistent à la méfiance généralisée et contribuent à faire prendre conscience aux citoyens des dangers que court la société américaine. Compte tenu de l’influence des États-Unis sur les autres nations, il semble indispensable que chacun, principalement en Europe, puisse résister à la social panic et retrouver le chemin de la solidarité.

Mots-clés

  • violence
  • défense
  • jouissance
  • arme
  • meurtre
  • fétiche

English

The contemporary individual is more and more left to himself and, therefore, has narcissistic tendencies. Where from, simultaneously, desires of omnipotence and feelings of solitude, fatigue and, more and more frequently, an increasing fear of the others. According to M. Moore, the United States are the prototype of a society where each one, living as isolated, thinks of protecting himself from the others. The American constitution authorizing the carrying of firearms, « collective murders without cause » can take place at any time. One will see, in this text, that in spite of this general tendency, American society is not monolithic and that groups with other conceptions resist to the generalized distrust and contribute to awareness by the citizens of the dangers run by the American society. Considering the influence of the United States on the other nations, it seems indispensable that each, mainly in Europe, resist to social panic and find the road to solidarity.

Keywords

  • violence
  • defense
  • enjoyment
  • arm
  • murder
  • fetish

Plan de l'article

  1. De l’individualisation à la jouissance
  2. De la jouissance à l’Agôn et au meurtre
  3. Fétichisation des armes et disparition de la solidarité
  4. Fin ou renouveau de la solidarité

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info