Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2010/2 (n° 10)

  • Pages : 260
  • ISBN : 9782749213217
  • DOI : 10.3917/nrp.010.0099
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 99 - 110 Article suivant

Résumé

Français

Souffrance, stratégies collectives de défense, reconnaissance sont trois concepts clés de la psychodynamique du travail. L’auteure examine comment les usages sociaux de ces concepts sont reconfigurés dans le contexte de la « montée des risques psychosociaux au travail » et de la médiatisation des suicides liés au travail dans les grandes entreprises françaises en 2007 et 2009. Les approches cliniques du travail montrent que la prévention des atteintes à la santé en milieu professionnel dépend pour l’essentiel de la vitalité du débat sur le travail. Or, il apparaît actuellement que la souffrance et la reconnaissance sont évoquées dans le débat public la plupart du temps déconnectées de la référence au travail concret et aux défenses. Ce nouveau discours est caractéristique d’une transformation des défenses collectives contre le point de vue du travail : celles-ci se sont transformées et empruntent désormais au vocabulaire de la souffrance.

Mots-clés

  • souffrance
  • défenses
  • reconnaissance
  • psychodynamique du travail
  • risques psychosociaux
  • suicides liés au travail

English

Suffering, collective defence strategies and recognition : the work’s point of viewSuffering, collective defence strategies and recognition are three key-concepts of work psychodynamics. The author studies how the social uses of these concepts are reconfigured in the context of the « uprising of psychosocial risks at work » and the media coverage of work suicides in important French companies in 2007 and 2009. Clinical approaches to work show that preventive measures against health impairments in professional surroundings mainly depend on how heated the debates about work are. Now, nowadays suffering and recognition are most often mentioned in the public debate cut off from any reference to the actual work and to defences. This new discourse characterises a transformation of collective defences against the work’s point of view : these have changed and their discourse now borrows from the vocabulary of suffering.

Keywords

  • suffering
  • defences
  • recognition
  • work psychodynamics
  • psychosocial risks
  • suicides on the workplace

Plan de l'article

  1. Souffrance
  2. Défenses
  3. Reconnaissance
  4. Le point de vue du travail

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info