Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2010/2 (n° 10)

  • Pages : 260
  • ISBN : 9782749213217
  • DOI : 10.3917/nrp.010.0111
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 111 - 124 Article suivant

Résumé

Français

En réponse à la difficulté de définir, mesurer et expliquer le stress au travail, il est proposé de l’aborder comme une « construction sociale ». Mais cette expression n’est pas toujours bien comprise. En reprenant quatre grands types idéaux d’analyse constructiviste (production d’une catégorie, définition de la situation, étiquetage et carrière), cet article entend rendre compte de l’imbrication de phénomènes macro et microsociologiques dans la genèse concomitante des représentations et de l’expérience du stress au sein de trois catégories professionnelles (infirmières, policiers et cadres).

Mots-clés

  • stress
  • construction sociale
  • policiers
  • infirmières
  • cadres

English

The social construction of stress : between objectivation, subjectivity and collective regulations of difficulties at workIn order to meet the difficulty of defining, measuring and explaining stress at work, it is suggested to analyse it as a « social construction ». But the meaning of this expression may be misunderstood. By taking four ideal types of constructivist analysis (production of a category, definition of the situation, labelling and career), this article intends to report on the nesting of macro and micro sociological in the concurrent genesis of representation and experience of stress among three professional categories (nurses, police officers and managers).

Keywords

  • stress
  • social construction
  • police officers
  • nurses
  • managers

Plan de l'article

  1. Expliciter les approches constructivistes
  2. L’importation de la catégorie de stress par des entrepreneurs de cause
  3. Des situations sociales plus ou moins favorables au succès de la catégorie de stress
  4. L’étiquetage des salariés stressés
  5. La « carrière » des salariés stressés
  6. Discussion et articulation

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info