Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2010/2 (n° 10)

  • Pages : 260
  • ISBN : 9782749213217
  • DOI : 10.3917/nrp.010.0151
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 151 - 166 Article suivant

Résumé

Français

À la frontière entre sociologie du langage, sociolinguistique, sociologie des relations professionnelles et psychosociologie des organisations et du travail, l’article analyse un déplacement des formes d’énonciation du mal-être au travail dans une collectivité territoriale : du « harcèlement moral » au thème de la « souffrance au travail ». Si l’analyse des déplacements catégoriels autour du thème des risques psychosociaux rend compte de situations de souffrance bien réelles, elle met aussi au jour les difficultés pour « mettre en mots » ces situations. Enfin, elle révèle les stratégies d’acteurs engagés dans des luttes sociales pour la défense d’une condition salariale malmenée par les évolutions managériales et qui prennent la forme de « jeux de langage » qui tour à tour visent à clarifier ou à opacifier le référent des catégories utilisées.

Mots-clés

  • souffrance
  • harcèlement
  • syndicats
  • négociations
  • catégorisation
  • référent
  • charte
  • collectivité territoriale

English

From « harassment » to « suffering at work » : the reclassification of psychosocial hazards in a context of union negotiationsAt the intersection of the sociology of language, sociolinguistics, the sociology of labor relations and the psychosociology of organizations and work, the article analyses the transformation of the ways of expressing unease at work within a local government entity : from « harassment » to the issue of « suffering at work ». If the analysis of the « language games » around the issue of psychosocial hazards reveals situations of suffering which are obvious, it also highlights the difficulties in finding appropriate words to describe these situations. Moreover, it reveals the strategies of social actors engaged in labor conflicts in order to protect work conditions that are under constant attack by evolving management policies. Such struggles thus become forms of « language-games » which alternatively aim to clarify or obscure the referent of the categories used.

Keywords

  • suffering
  • harassment
  • trade unions
  • negotiations
  • categorization
  • referent
  • charter
  • territorial community

Plan de l'article

  1. Jeux de langage autour des pathologies du travail
  2. « Harcèlement moral » : l’apparition d’un mot mana
  3. Un référent introuvable
  4. Rouvrir l’espace de référence par la réécriture de la charte
  5. Les stratégies en réunions de comité technique paritaire : une lutte pour la rédaction de la charte
  6. Du « harcèlement » à la « souffrance au travail » : l’ouverture de nouvelles négociations
  7. La notion de « souffrance » clarifiée : la construction d’une liste d’indicateurs
  8. La notion de « souffrance » opacifiée : la défense des cas individuels
  9. Coup de théâtre et achèvement des négociations
  10. Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info