Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2011/1 (n° 11)

  • Pages : 240
  • ISBN : 9782749213996
  • DOI : 10.3917/nrp.011.0023
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 23 - 36 Article suivant

Résumé

Français

Au terme d’études scientifiques longues, exigeantes, le pédiatre qui s’installe en ville est lâché sans filet, seul, à la découverte de l’humanité enfantine. Chaque famille vient déposer un petit bout de son histoire, l’enfant devient « le symptôme offert ». L’engagement dans un groupe Balint permet d’approfondir différents domaines de sa pratique :
  • l’écoute et l’élaboration, au-delà du symptôme, de situations cliniques inédites ;
  • l’analyse des réactions émotionnelles du médecin face à des situations cliniques parfois très banales et parfois extraordinairement complexes ;
  • la connaissance des bases de la psychopathologie par l’enseignement du psychanalyste.
Le plaisir de penser remplace alors largement la satisfaction d’un diagnostic clinique. Ce cheminement permet de s’engager dans la voie proposée par Donald W. Winnicott, qui disait : « Le rôle essentiel du pédiatre est de prévenir la maladie mentale, si seulement il le savait ! »

Mots-clés

  • groupe Balint
  • relation médecin-malade
  • transgénérationnel
  • prévention psycho-somatique
  • transfert et contre-transfert

English

Occupation : paediatrician : the experience of a Balint groupAfter long, difficult scientific studies, the paediatrician who chose to have a private practice is dropped alone to discover children’s humanity. Each family comes for a consultation and bring a small part of their history ; the child is “the offered symptom”. Participating in a Balint group help to go further into different domains of the practice :
  • listening and working out different unusual clinical situations, beyond the symptom ;
  • analysing emotional reactions of the doctor facing clinical situations sometimes very common, sometimes extremely complex ;
  • learning the basis of psychopathology with a psychoanalyst.
The pleasure to think hopefully replaces the satisfaction of a good clinical diagnosis. This work allows the paediatrician to be engaged in the way opened by D.W. Winnicott who said: “The main role of the paediatrician is to avoid mental illness, if he could only know this !”

Keywords

  • Balint groups
  • doctor-patient relationship
  • transgenerational
  • psychosomatic prevention
  • transferance and counter-transferance

Plan de l'article

  1. Les premiers choix
  2. Historique de notre groupe Balint
  3. Mode de fonctionnement du groupe
  4. Un pédiatre pour quels enfants ?
  5. Le rôle préventif du pédiatre
    1. Cas n° 1 : Cléa
    2. Cas n° 2 : Élodie
  6. Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info