Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2011/1 (n° 11)

  • Pages : 240
  • ISBN : 9782749213996
  • DOI : 10.3917/nrp.011.0067
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 67 - 83 Article suivant

Résumé

Français

Dans cet article, l’auteur montre comment l’approche clinique psychosociale à partir de laquelle il intervient dans une équipe et qui succède à un dispositif de normalisation de l’activité et des comportements au service de la performance de l’organisation, s’est constituée dans une confrontation épistémologique « de l’intérieur » entre deux conceptions du professionnel et du changement. Le premier est sous-tendu par la représentation d’un monde construit du travail comme organisme objectif, obéissant à un schéma rationnel dont la description minutieuse peut rendre compte. Le second se fonde sur l’organisation comme monde construit procédant d’une pluralité de registres, fonctionnel, imaginaire, symbolique pour un sujet en quête de sens et d’efficience. Sont montrés les enjeux d’une analyse clinique psychosociale qui interpelle l’efficacité positiviste et ses effets nocifs sur les processus de pensée, de subjectivation et de constitution de liens coopératifs.

Mots-clés

  • analyse de pratique
  • pensée instrumentale
  • confrontation épistémologique
  • démarche clinique psychosociale
  • processus de subjectivation

English

Implementing a clinical approach of practice-analysis today, an epistemological fightIn this article, the author shows the relevance of a clinical psychosocial approach when intervening within a team and how such an approach was born through an epistemological confrontation – “from Inside”, between two basic assumptions about the Professional and the change process. The intervention is following a setting which contributed to normalize the activities and the behaviors for the benefit of the organization. The first basic assumption is linked to the social representation of a constructed world of work being an objective organism ; such an organism depends on a rational pattern which can be described carefully. The second one is based on the organization as a world constructed around a variety of registers – functional, imaginary, symbolic – for a person looking for meaning and effectiveness. Therefore, this article shows how a clinical psychosocial analysis challenges the positivistic efficiency and its defensive effects upon the processes of thinking, “subjectivation” and cooperative links creation.

Keywords

  • practice analysis
  • instrumental thinking
  • epistemological confrontation
  • clinical psychosocial approach
  • subjectivation process

Plan de l'article

  1. La demande d’un groupe d’analyse de pratiques en situation de crise
  2. Le contexte social d’une demande
  3. Traiter des secousses individuelles sans troubler la marche de l’organisation
  4. Une analyse de pratique au service de la performance de l’organisation
  5. La carte n’est pas le territoire
  6. Actualisation des logiques de l’organisation dans l’espace clinique
  7. Un espace pour déplacer la violence
  8. D’un échange interactif à une parole intersubjective
  9. Une confrontation épistémologique
  10. L’attaque des processus de mentalisation
  11. Du déclaratif au narratif
  12. Le sens d’un engagement

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info