Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2011/1 (n° 11)

  • Pages : 240
  • ISBN : 9782749213996
  • DOI : 10.3917/nrp.011.0177
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 177 - 190 Article suivant

Résumé

Français

L’exposé du cas d’une enseignante prise dans ses difficultés relationnelles avec un enfant sert de modèle pour montrer la spécificité théorique, clinique et méthodologique du travail mené dans un « Groupe de Soutien au Soutien » (Lévine). À l’interface de la pédagogie et de la psychanalyse, cet espace groupal, inspiré des groupes Balint, accorde une place singulière à l’accueil des émotions et au travail du penser (Bion). L’auteur fait l’hypothèse que la scansion des temps de travail dans le groupe – le processus empathique – est le prototype d’un positionnement professionnel nommé « posture empathique ». L’exercice de la fonction de l’attention, au sens de Bion, servirait d’expérience intersubjective et intrapsychique pour permettre à l’enseignant de devenir le porte-parole du symptôme de l’élève. L’auteur dégage les processus psychiques de cette pratique d’« écoute tripolaire » (Lévine) en référence à la dyade mère-enfant (Winnicott), à la fonction alpha (Bion), à l’emboîtement des enveloppes psychiques du Moi-pensant (Anzieu) et à la fonction gamma du groupe (Neri).

Mots-clés

  • attention
  • empathie psychanalytique
  • écoute tripolaire
  • fonction alpha
  • groupe de soutien au soutien

English

“Support to support groups”: psychic stakes and processesIn this article, the case of a teacher caught in the problems of her relationship with a child is explained so as to be used as a model to illustrate the theoretical, clinical and methological specificity of the work carried out in a “support to support group” (Lévine). At the interface of pedagogy and psychoanalysis, this grouping space, inspired by Balint groups, grants specific space to the reception of emotions and the work of reflexion (Bion). The author makes the assumption that the scansion of the periods of work within the group, “the empathic process”, is the prototype of a psychic reception and of a professional positioning named “emphatic position”. Exercising the function of attention, as Bion means it, would serve as an intersubjective and intrapsychic experience which would enable the teacher to become the spokesperson of the pupil’s symptom. The author draws the psychic processes of this practice of “tripolar listening” (Lévine) in reference to the mother-child dyad (Winnicott), to the alpha function (Bion), to the interlocking of the psychic envelopes of the Me-thinking (Anzieu) and to the gamma function of the group (Neri).

Keywords

  • attention
  • psychoanalytical empathy
  • tripolar listening
  • alpha function
  • support to support group

Plan de l'article

  1. Le « soutien au soutien » : parti pris d’une théorie articulée à une clinique singulière
    1. Le regard tripolaire
    2. Les contrats du protocole
    3. Le travail collégial
    4. Vignette clinique : « l’attachement de Valérie à Mathias »
  2. Du processus empathique à la posture empathique
    1. Témoignages de participants
    2. La dyade mère-enfant : la fonction de l’attention
    3. La dyade enseignant-élève : du Moi-peau au Moi-professionnel
    4. Le gsas : une aire transitionnelle pour une esthétique de la relation

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info