Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2011/2 (n° 12)

  • Pages : 304
  • ISBN : 9782749214719
  • DOI : 10.3917/nrp.012.0041
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 41 - 61 Article suivant

Résumé

Français

Les mécanismes de domination se matérialisent à partir de l’espace et de la façon dont il est conçu, mais aussi à partir de leur mise en discours, parfois stigmatisante. Le but de ce travail est donc de définir d’une part les dynamiques produisant les espaces et les territoires ainsi que les pratiques de vie des habitants qui vivent dans les quartiers populaires ; d’autre part, il s’agit de reprendre le discours de la ville au niveau de la discrimination et de la relégation, en se penchant sur la signification des lieux à partir de leur mise en discours. Les expressions « banlieue », « cité », « quartiers sensibles » décrivent des lieux mais ne caractérisent pas d’un point de vue social toutes les populations qui y habitent. Dans ce cas, la ville et la banlieue apparaissent comme des matrices discursives complexes qu’il faut essayer de déchiffrer. Donc, partir de l’analyse du discours signifie aller au-delà des faits apparents et appréhender le non-dit comme un des éléments caractéristiques des stéréotypes sur l’urbanité.

Mots-clés

  • sémiotique de l’espace
  • sociosémiotique
  • marginalité urbaine
  • stigmatisation
  • stéréotypes urbains

English

A social-semiotic pathway in the popular parts of Paris and its suburbsWe often see mechanisms of domination that materialize from space and the way it was designed. But since their commissioning of speech, sometimes stigmatizing. The purpose of this paper is therefore to define the dynamics on the one hand producing areas and territories as well as the behaviours of the people who live in popular neighborhoods and on the other hand, it is the matter to take again the talk of the town speaking of discrimination and confinement, taking charge the significance of the places from being put into speech. Expressions such as banlieue, cité describe places but do not describe people who live there from a social point of view. In this case, the city and the banlieue appear as discursive complex matrices that must be deciphered. Thus, to analyze the speech is to go beyond the apparent facts and learn the unsaid as one of the features of stereotypes on urbanism.

Keywords

  • semiotics of the space
  • social-semiotic
  • urban marginality
  • stigmatisation
  • urban stereotypes

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. Présupposés sémiotiques pour une analyse des espaces urbains
  3. Le quartier des Amandiers : entre centre et périphérie
  4. Le plan de l’expression spatiale
    1. Organisation topologique
    2. Intérieur/Extérieur
    3. Centre/Périphérie
    4. Ouvert/Fermé
    5. La construction du seuil
  5. Au nord du quartier nord : la Rose des Vents
  6. Le plan de l’expression spatiale
    1. Organisation topologique
    2. Intérieur/Extérieur
    3. Continu/Discontinu
    4. Les « 3000 »
    5. Intérieur/Extérieur de la cité
    6. Ouvert/Fermé
    7. Centre/Périphérie
  7. La construction du seuil
  8. Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info