Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2011/2 (n° 12)

  • Pages : 304
  • ISBN : 9782749214719
  • DOI : 10.3917/nrp.012.0129
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 129 - 153 Article suivant

Résumé

Français

Dans cet article, l’auteur soutient que les quartiers populaires et leurs habitants constituent des enjeux de société, de démocratie et de fraternité. En s’appuyant sur ses expériences d’intervention et d’études, il montre que les groupes coopératifs mis en place sur les territoires d’habitat populaire peuvent être porteurs de l’émergence d’espaces publics. Trois facteurs y concourent de façon significative :
  1. la prise du risque du développement des coopérations horizontales entre professionnels, élus, voire habitants sur ces territoires, en liant nécessairement cette horizontalité à la verticalité des institutions ;
  2. le processus de reconnaissance qui se joue dans une aventure créatrice de sens et d’action ;
  3. la création d’espaces entre, espaces intermédiaires d’où peuvent émerger des espaces publics et des « nous fraternels ».
L’auteur conclut en posant que ces groupes coopératifs de territoire sont un terrain particulièrement fécond pour l’intervention psychosociologique et que leur investissement par les psychosociologues comme objet de pratiques et d’élaborations théoriques réaffirmerait, dans un contexte de reflux des valeurs de la République, l’engagement constant de la discipline du côté du sujet et de la démocratie.

Mots-clés

  • quartier populaire
  • groupe coopératif
  • coopération
  • verticalité
  • horizontalité
  • reconnaissance
  • espace entre
  • espace public
  • démocratie
  • développement social local
  • valeur
  • fraternité
  • psychosociologie

English

Local cooperation, democracy and fraternity at stakeThe author of this article aims to demonstrate that working-class areas and their inhabitants are at the centre stage of society, democracy and fraternity issues. Capitalising on his experience of researcher and mediator, he shows that cooperation deployed in these areas is a key element to public dialog.
Three components are essential, according to the author :
  1. transversal cooperation, associating social workers, elected representatives, inhabitants within a horizontal process facing the vertical organisation of institutions ;
  2. a recognition process ;
  3. the creation of fields whereby public dialog and a « fraternal we » can emerge in what he describes as « between spaces ».
In the opinion of the author, these cooperation are a fertile land for psychosociologic work.
By investigating these fields, psychosociologists reaffirm their commitment to democracy and their subjects at a time when republican values are being rejected.

Keywords

  • working-class areas
  • cooperation groups
  • verticality
  • horizontality
  • recognition
  • between spaces
  • public dialog
  • democracy
  • social/local development
  • value
  • fraternity
  • psychosociology

Plan de l'article

  1. Quartiers populaires, populations exclues : des enjeux de société, de démocratie et de fraternité
  2. Mémoires de moments d’interventions
    1. Les coopérations de territoires : entre découverte et confiance qui autorisent et butées qui ralentissent ou inhibent
    2. Le refus du prisme du stigmate, l’apparition sur le territoire de femmes soucieuses et ingénieuses
  3. Trois facteurs clés pour l’émergence d’« espaces entre » et de « nous fraternels »
    1. Verticalité des institutions, horizontalité des coopérations, une tension irréductible porteuse des valeurs républicaines
      1. La verticalité des institutions, une exigence pour l’égalité républicaine
      2. Transversalité et horizontalité, des conditions pour coopérer
      3. Des contributions différenciées
      4. La construction du collectif
      5. Les coopérations de territoire : un refus de l’écueil de l’enfermement, un outil pour faire société ensemble
      6. Les coopérations de territoire : une prise de risques pour les institutions
      7. Deux mouvements enchevêtrés
      8. Coopérations de territoire et modèles de l’autorité
    2. De l’interconnaissance à la reconnaissance, une aventure collective créatrice de sens et d’action
    3. Faire fraternité dans un « espace entre » : l’émergence d’espaces publics et de « nous fraternels »

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info