Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2012/1 (n° 13)

  • Pages : 276
  • ISBN : 9782749216447
  • DOI : 10.3917/nrp.013.0075
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 75 - 91 Article suivant

Résumé

Français

Dans cet article, les auteurs proposent une discussion sur la question de la confiance dans le cadre du travail. Ils présentent en quoi une définition du travail, qui accorde une place centrale à la subjectivité, ne se caractérise pas seulement par un engagement individuel dans l’activité mais implique des relations entre les agents qui président à la construction et à la formalisation de règles de travail. Ces règles sont au fondement des formes effectives de la coopération, qu’il convient de distinguer des formes prescrites de la coordination. De ces formes de coopération dans le travail dépend la construction de la confiance. À la fin de l’article est esquissé ce qu’implique pour le management le respect des conditions compatibles avec la construction de la confiance dans les rapports de travail. L’ensemble de l’analyse est fondé sur la clinique et la théorie de la psychodynamique du travail.

Mots-clés

  • travail
  • subjectivité
  • coopération
  • responsabilité
  • confiance

English

Work, Subjectivity and TrustAbstract
In this article, the authors open a discussion on trust within the context of work. They outline how a definition of work, which places subjectivity at its core, is not only characterized by individual commitment to the activity but also requires relationships between the agents who preside over the construction and formalization of work rules. These rules are basically the effective forms of cooperation that should be differentiated from prescribed forms of coordination. The building of trust depends on these forms of cooperation at work. The responsibility of management as regards respect of the compatible conditions for the building of trust in work relations is outlined at the end of the article. The analysis as a whole is based on the clinical and theoritical approach of work psychoanalysts.

Keywords

  • work
  • subjectivity
  • cooperation
  • responsibility
  • trust

Plan de l'article

  1. Quelle définition du travail ?
  2. Réel du travail, qualité du travail et vulnérabilité
  3. Les nouvelles formes de gestion et leur impact psychologique
  4. La confiance : une question psychologique ou philosophique ?
  5. Spécificités de la confiance dans les relations de travail
  6. Coopération et activité déontique
  7. Implications pour le management
    1. Arbitrage et autorité
    2. L’autorité fondée sur la compétence
    3. L’autorité fondée sur la loyauté
  8. Contribution spécifique du manager
  9. Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info