Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2012/1 (n° 13)

  • Pages : 276
  • ISBN : 9782749216447
  • DOI : 10.3917/nrp.013.0123
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 123 - 137 Article suivant

Résumé

Français

Le management contemporain a placé l’évaluation au cœur de ses pratiques. La plupart des salariés s’en plaignent et pourtant, paradoxalement, ces méthodes ne cessent de se développer. La thèse développée ici est que les salariés ne font pas que subir l’évaluation, mais qu’ils la réclament, parce qu’être évalué remplit certaines fonctions au plan psychique. À quelle demande inconsciente correspond le souhait d’être évalué ? À qui cette demande s’adresse-t-elle et que met-elle en jeu, notamment dans la relation au manager ? Pourquoi le sujet demande-t-il à ce que soient mises en œuvre des techniques qui risquent de le faire disparaître, d’éradiquer ce qu’il a de plus singulier ? Nous montrerons que les pratiques d’évaluation contemporaines, en s’attaquant à la dimension symbolique de l’organisation, ne peuvent qu’inciter la personne qui travaille, mise dans des conditions qui rendent sa subjectivation de plus en plus difficile, à paradoxalement demander « toujours plus » d’évaluation.

Mots-clés

  • évaluation
  • désymbolisation
  • symbolique
  • imaginaire
  • Lacan

English

The subject and his demand for evaluation : anxiety, jouissance and symbolic deadlockAbstract
Evaluation is nowadays at the core of contemporary management practices. Most workers comply about it but paradoxically those methods do not stop developing. The thesis presented here is that the workers are not only subjected to evaluation but that they are favourable to its development, they also ask for, because being evaluated is an illusive way of attempting to solve problems each of us faces when we work and which pertain to what we do, to our relationship to ourselves and others. We will show that contemporary evaluation systems, by undermi ning the symbolic dimension of organizations, lead the person who works, put in conditions that make his/her subjectivation difficult, to paradoxically ask for more evaluation, which in turns undermines the symbolic system – a vicious circle.

Keywords

  • evaluation
  • desymbolisation
  • symbolic
  • imaginary
  • Lacan

Plan de l'article

  1. Identité, manque et désir
  2. Un autre qui « dit quand ça va et quand ça va pas »
  3. Évaluation, angoisse et désir
  4. Waouh : un autre à faire jouir
  5. L’impasse symbolique et l’impossible subjectivation

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info