Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2012/1 (n° 13)

  • Pages : 276
  • ISBN : 9782749216447
  • DOI : 10.3917/nrp.013.0169
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 169 - 179 Article suivant

Résumé

Français

Cet article s’appuie sur notre pratique clinique d’intervenante psychosociologue pour dresser un constat sur les sources de la souffrance au travail des managers, notamment dans la fonction publique, et pour proposer un mode d’accompagnement soutenant le processus de subjectivation au travail et la reconstruction du pouvoir d’agir. Le rôle du manager est de bâtir, à l’intersection de logiques contradictoires qui traversent son activité, un compromis productif formant une aire de jeux praticable pour son équipe. Cette construction se pose comme un problème dans les services publics, où les réformes en cours viennent brouiller les objectifs comme les voies de l’action. Brouillage du sens et impossibilité d’agir avec pertinence sont sources de désubjectivation, pour le manager comme pour son équipe. L’objectif de l’intervention est de soutenir la pensée des managers, pour qu’ils puissent penser les conflits dans lesquels ils sont pris, et trouver des voies de développement de leur activité.

Mots-clés

  • management
  • encadrants
  • fonction publique
  • subjectivation
  • intervention psychosociologique
  • pratique clinique
  • travail
  • pouvoir d’agir
  • professionnalisation des managers

English

Coaching managers from public utilities to help them develop their subjectivation at workThis article in based on our clinical sociopsychological practice and aims at highlighting the sources of the desubjectivation of the managers, in particular in the public sector. The article also aims at suggesting a coaching process supporting a reconstruction of their ability to perform in their roles. The manager’s job it is to build, somewhere in-between the numerous and contradictory logics that cross his activity, a « productive compromise » allowing his team to work with stable enough rules on a stable enough playground. This is often difficult, especially in public sector, where the current reforms are blurring the values, objectives and means of work. The impossibility to recognize oneself in one’s work leads to the managers’ and their team’s desubjectivation. The aim of the intervention is to support the managers’ thinking process, so that they find a way to perform in their managerial activity.

Keywords

  • management
  • public sector
  • subjectivation process
  • organizational development
  • sociopsychological intervention

Plan de l'article

  1. Le travail de manager, un travail par essence subjectivement éprouvant
  2. Manager dans la fonction publique à l’heure des réformes : une gageure
  3. Un processus de subjectivation au travail en souffrance
  4. Des encadrants en retrait
  5. Accompagner les managers pour relancer le processus de subjectivation au travail
    1. Soigner uniquement la fonction managériale dans son aval ?
    2. Réflexivité et rôle du collectif
    3. Étapes de l’intervention

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info