Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2012/1 (n° 13)

  • Pages : 276
  • ISBN : 9782749216447
  • DOI : 10.3917/nrp.013.0195
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 195 - 207 Article suivant

Résumé

Français

Ce texte pose la question de la place et de la reconnaissance du sujet critique dans la modernisation des entreprises publiques. Il le fait en examinant les dimensions idéologiques et managériales de ce changement et en mettant en évidence les principales tensions et contradictions qui entravent la quête de sens, le désir de cohérence et, finalement, la transformation de la plainte des victimes en critique sociale et changement. Il montre, au final, la fragilisation du sujet et l’ambivalence de ses tentatives de résistance.

Mots-clés

  • modernisation
  • nouveau management public
  • entreprise publique
  • critique sociale

English

New public managment and critical subject : ideological, collective and subjective issuesAbstract
This article questions the place and recognition of the critical subject in the process of modernization of public companies. It examines both the ideological and managerial dimensions of this particular change and highlights the main tensions and contradictions that hinder the search of meaning, the quest for coherence and, finally, the transformation of the complains into criticism and change. It shows, in conclusion, the weakening of the subject and the ambivalence of his attempts to resist.

Keywords

  • modernization
  • new public management
  • public company
  • social criticism

Plan de l'article

  1. Une plainte inaudible
    1. Une mise en cause déconsidérée
    2. Un déplacement idéologique radical mais discret
    3. Une efficacité repensée
    4. Une dualisation du personnel
  2. Une coalition compliquée
    1. Passer du singulier au général
    2. Un collectif individualisé
    3. La difficile mobilisation des travailleurs
  3. Conclusions
    1. Un sujet fragilisé
    2. Des réponses individuelles limitées et ambivalentes
    3. Une action critique à reconstruire

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info