Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2012/2 (n° 14)

  • Pages : 264
  • ISBN : 9782749234465
  • DOI : 10.3917/nrp.014.0021
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 21 - 34 Article suivant

Résumé

Français

À partir d’une longue expérience de formation et de supervision auprès de praticiens de la régulation sociale, l’article aborde l’emploi du signifiant « équipe » dans sa double fonction idéologique et fantasmatique de masquage de contradictions spécifiques. Une brève enquête sur sa filiation sémantique, à partir du vocabulaire naval, montre un basculement entre la représentation d’un équipement humain, qui ne se distingue pas à l’origine d’un équipement matériel, vers celle d’un groupe coordonné de sujets de pratique. Ce qui renvoie à la contradiction entre modèles de sociabilité proto-industriels et néo-industriels. S’y ajoutent des contradictions inconscientes, plus nettement perceptibles dans les pratiques non productives : l’équipe est investie comme idéal du moi de la pratique, mais le paradoxe de l’appartenance – ce « nous » qui est à la fois pour chacun « moi » et « non-moi » – conduit à des arbitrages compliqués, qu’on éclaire de la comparaison avec le rapport entre les membres d’un couple parental et l’entité « couple ».

Mots-clés

  • équipe
  • signifiant
  • contradiction
  • sociétés néo-industrielles
  • pratiques sociales
  • immanence et transcendance du « nous »
  • objet idéal
  • techno-bureaucratie

English

Ideological and fantasmatic uses of french signifiant « équipe »Based on the author’s long experience of training and supervision with practitioners of social regulation, this article focuses on the french signifiant « équipe », both in its ideological and fantasmatic functions as a mask of specific contradictions. A short inquiry about its semantic affiliation, starting from nautical vocabulary, shows a switch from the representation of a human equipment, originally impossible to distinguish from a material one – towards the representation of a co-ordinated group of agents of their praxis. This echoes the contradiction between proto-industrial and neo-industrial patterns of sociability. Additionally, there are unconscious contradictions, easier to discern in non-productive practices : « l’équipe » (the team) is invested as an ego-ideal of practice, but the paradox of membership – that « us » which is for each person both « me » and « not-me » – leads to complicated arbitrations, which are here enlightened through a comparison with the relation between members of a parental couple and the couple itself as an entity.

Keywords

  • « équipe »
  • team
  • signifiant
  • contradiction
  • neo-industrial societies
  • social practices
  • immanence and transcendence of « us »
  • ideal object
  • technobureaucracy

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info