Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2012/2 (n° 14)

  • Pages : 264
  • ISBN : 9782749234465
  • DOI : 10.3917/nrp.014.0035
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 35 - 50 Article suivant

Résumé

Français

À l’heure de la mise en réseau à l’échelle planétaire, des équipes de travail dispersées sur plusieurs continents et reliées par des moyens technologiques sont enjointes de réaliser des projets communs. Peut-on faire équipe quand les membres se tiennent à distance, sont issus de multiples cultures, s’expriment dans plusieurs langues, appartiennent à des institutions diverses et se rattachent à des identités professionnelles différentes ? Cet article s’appuie sur l’étude de trois équipes virtuelles dans le secteur des télécommunications pour analyser les processus de management, de leadership et de communication mobilisés dans ces équipes ainsi que leurs effets sur les interactions sociales. Malgré une série d’obstacles à l’engagement, à l’identification sociale et au développement du sentiment d’appartenance, la variété des dynamiques sociales à l’œuvre montre que les termes d’« équipe virtuelle » ne constituent pas une oxymore.

Mots-clés

  • équipe virtuelle
  • équipe dispersée
  • management à distance
  • leadership
  • communication
  • contractualisation
  • engagement

English

May a team be virtual ?The case of international project teamsAs the world becomes a wide network, teams, which are distributed across several continents and connected through technologies, have to carry out common projects. How may people form a cohesive team as they are standing at distance, have been socialised in different cultures, belong to various institutions and have diverse professional identities ? This article draws upon the empirical study of three virtual teams in the telecommunication industry. It analyses the processes of management, leadership and communication in these teams and their effects on the social dynamics. Although they face several obstacles to commitment, social identification and the development of a sense of belonging, some virtual projects may appropriately be called teams.

Keywords

  • virtual team
  • distributed team
  • management at distance
  • leadership
  • communication
  • contractual management
  • commitment

Plan de l'article

  1. Caractéristiques des équipes virtuelles de projet
  2. Trois équipes virtuelles de projet
  3. Les dispositifs de gestion des équipes et leurs effets sur la dynamique sociale
    1. La contractualisation des objectifs
    2. La contractualisation suffit-elle à créer l’engagement ?
    3. Un leadership « intensif »
    4. De l’intensité à l’épuisement
    5. Les technologies et la lingua franca au cœur des échanges
    6. La communication comme un effort
  4. Conclusion : être ou ne pas être une équipe virtuelle ?

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info