Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2013/1 (n° 15)

  • Pages : 336
  • ISBN : 9782749237268
  • DOI : 10.3917/nrp.015.0011
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 11 - 30 Article suivant

Résumé

Français

La psychosociologie du travail ne peut être une psychosociologie appliquée à la scène du travail, celui-ci étant entendu alors seulement comme un segment de la vie sociale. Elle implique une réévaluation du cadre théorique et méthodologique de la psychosociologie sous le prisme des concepts d’activité, d’action et de praxis. Pour ce faire, elle n’a pas à rompre avec ses antécédents mais à les revisiter pour les développer. Nous présenterons dans un premier temps les fondements de la psychosociologie du travail que nous cherchons à développer ainsi que les ressources théoriques mobilisées. Dans un deuxième temps, nous préciserons comment et pourquoi le travail est au fondement de la construction du sujet et des unités sociales. Enfin, nous traiterons de trois des enjeux essentiels du travail dans cette conceptualisation : les processus d’humanisation et de subjectivation par l’expérience des limites, le travail comme institution et comme organisation, et enfin la construction du sens du travail dans ses liens avec le travail de culture.

Mots-clés

  • Psychosociologie du travail
  • activité
  • praxis
  • créativité
  • sublimation
  • Kulturarbeit

English

Dominique Lhuilier, Introduction to work sociopsychologyWork sociopsychology is not a sociopsychology applied to the working arena because work can’t be tacked only as a segment of social life. It requires a reappraisal of the theorical and methodological frame through the concepts of activity, action and praxis. In order to achieve the objective, it is not necessary to break off part records but to revisit and develop them. In a first part, we present the foundations of work sociopsychology that we aim at developing together with other theorical resources. In a second part, we specify how and why work is at the foundation of the subject and social units construction. Last, we address three of the work main stakes within our conceptualisation : the humanisation and subjectivation processes by the experience of boundaries, work as institution and as organisation, and the construction of the meaning of work in its links with the Kulturarbeit.

Keywords

  • Work sociopsychology
  • activity
  • praxis
  • creativity
  • sublimation
  • Kulturarbeit

Plan de l'article

  1. Des ressources pour la psychosociologie du travail
  2. Une conception du travail au fondement de la construction du sujet et des unités sociales
  3. Les enjeux du travail
    1. Humanisation et subjectivation par l’expérience des limites
    2. Le travail comme institution
    3. Le sens du travail et le travail de culture
  4. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info