Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2013/1 (n° 15)

  • Pages : 336
  • ISBN : 9782749237268
  • DOI : 10.3917/nrp.015.0207
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 207 - 224 Article suivant

Résumé

Français

L’irruption de trafics de drogues dans les quartiers populaires déstabilise au quotidien les pratiques de nombreux professionnels (enseignants, éducateurs, animateurs...). Certains d’entre eux refusent de s’accommoder d’une telle situation. À Marseille, à Paris et en Seine-Saint-Denis, des institutions ont décidé de mettre en place des espaces d’échange autour du thème de la prévention de l’implication des jeunes dans les trafics afin d’étayer leur engagement. Sollicité pour les animer, l’auteur a pris appui sur un dispositif propre à la clinique sociologique qui repose sur la coconstruction des savoirs. Les participants à la démarche disposent désormais d’une lecture plus fine des réseaux de trafics de drogues et de la participation des jeunes à ces derniers. Ils construisent un positionnement professionnel plus aidant au quotidien et développent des coopérations horizontales plus fécondes. Ils ont aussi dégagé des pistes de travail originales. L’auteur s’interroge, in fine, sur la façon dont une telle démarche pourrait être utile non seulement à ces participants mais aussi à tous ceux qui sont aujourd’hui (ou seront demain) confrontés à ces problèmes sur leur territoire d’intervention.

Mots-clés

  • Trafic de drogues
  • jeunes
  • prévention
  • positionnements professionnels
  • coopérations horizontales
  • clinique sociologique du travail

English

Pierre Roche, Spaces professional exchange and prevention of young people involvement in drug traffickingThe irruption of drug trafficking in popular districts destabilises the daily practices of many specialists (teachers, educators, leaders, etc.) Some of them refuse to accept this situation. In Marseille, Paris and Seine-Saint-Denis, institutions have decided to implement spaces for exchange aimed at preventing young people from becoming involved in drug trafficking and to support their commitment. Asked to lead them, the author used a system from clinical sociology based on co-constructing knowledge. The participants in this process now have a finer understanding of drug trafficking networks and how young people are involved in them. They built a professional positioning which is more able to help on a daily basis and which gives rise to more productive horizontal cooperation. They were also able to identify more original possibilities. The author ultimately questions the way in which such a process may be useful, not only for these participants, but also for all those who today are (or tomorrow will be) confronted with these problems in their own areas.

Keywords

  • Drug trafficking
  • young people
  • prevention
  • professional positioning
  • horizontal cooperation
  • clinical work sociology

Plan de l'article

  1. Clinique du travail et espaces interqualifiants
    1. Demande
    2. Démarche
  2. Sens de l’implication des jeunes dans les trafics
    1. Pourquoi des jeunes s’y engagent ?
    2. Pourquoi des jeunes s’y maintiennent ?
    3. Pourquoi des jeunes en sortent-ils ?
  3. Construction d’un cadre éthique d’intervention
    1. Des positionnements professionnels plus aidants
    2. Des coopérations horizontales plus efficaces
    3. Des pistes de travail à expérimenter
© 2010-2017 Cairn.info