Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2013/2 (n° 16)

  • Pages : 268
  • ISBN : 9782749239262
  • DOI : 10.3917/nrp.016.0095
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 95 - 104 Article suivant

Résumé

Français

Face à la menace du vide de la perte du sens, diverses stratégies se présentent. La première consiste à continuer à croire en fabriquant des « prothèses de certitude », ce qui constitue, dans le domaine tant interpersonnel que social, l’origine de l’état d’aliénation décliné dans ses nombreuses figures. Investir le doute comme unique vérité procède d’un renversement dans le contraire de la position précédente. C’est une position inféconde, celle du nihilisme du désespoir telle qu’on la trouve volontiers à l’adolescence. Si une touche perverse s’y ajoute, on aura la position du cynique qui jouit de la certitude qu’il n’existe pas de certitude et surtout de la conscience de la toute-puissance qu’il éprouve à détruire les certitudes des autres. La fragilité qu’il dénonce, voire démontre, le consolide dans la force inexpugnable de sa position. On s’attache dans ce texte à montrer la fécondité de l’épreuve du doute, paradoxe selon lequel doute et croyance s’unissent par la coïncidence des opposés. Non pas en se complaisant dans une ambivalence obsessionnelle stérile qui ferait tomber tantôt d’un côté tantôt de l’autre mais en acceptant de soumettre la croyance à l’ordalie du doute, afin de pouvoir éventuellement retrouver la force de l’évidence des origines.

Mots-clés

  • doute
  • nihilisme
  • évidence
  • certitude
  • aliénation

English

Doubt and beliefIn front of the threat created by the loss of meaningfulness, a variety of strategies are at stake. The first one consists in continuing to be believing through the invention of “certainty prosthesis”, an attitude which constitutes, within the interpersonal as well as the social area, the source of the state of alienation in its various aspects. Being able to subvert the doubt as a unique truth requires reversing in its opposite the above option. It is an unfertile posture that of the despair’s nihilism, similar to the one that is often present during the adolescence period. If a perverse touch is added, one may be confronted to a cynical posture. Thanks to it, one is likely to enjoy, not only the certainty that no certainty exists, but the awareness of the omnipotence experienced when destroying others certainties. The fragility which is then denounced and even demonstrated, reinforces the unexpugnable solidity of one’s own posture.
In this article, we want to show the fertility of the doubt’s experience, a paradox through which doubt and belief are united by the coincidence of the opposite. Not to take pleasure in a sterile obsessive ambivalence but by accepting to submit the belief to the doubt ordeal in order to possibly recover the strength of the origins evidence.

Keywords

  • doubt
  • nihilism
  • evidence
  • certainty
  • alienation

Plan de l'article

  1. L’évidence
  2. Le doute
  3. Le « besoin de croire »
  4. Vers la sublimation
© 2010-2017 Cairn.info