Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2013/2 (n° 16)

  • Pages : 268
  • ISBN : 9782749239262
  • DOI : 10.3917/nrp.016.0113
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 113 - 125 Article suivant

Résumé

Français

À travers une analyse des ancrages psychiques de la croyance et de la quête de savoir, l’article montre comment la croyance, première, est ce qui ancre l’enfant dans son sentiment d’exister, et comment son « écroulement » va déclencher la quête de savoir. La notion de « points de certitude symboliques » (Piera Aulagnier), c’est-à-dire d’éléments certains parce que garantis comme tels par la société, permet ensuite de regarder comment, dans les sociétés dites « traditionnelles », l’insertion des sujets est fiabilisée par le collectif, à travers notamment l’institution de la filiation et le passage ritualisé à l’âge adulte, alors que dans nos sociétés hypermodernes, la perte de cette garantie pousse le sujet à une recherche de « preuves » à réitérer en permanence. L’illusion scientiste ainsi entretenue entraîne une fragilisation des sujets et un renforcement des risques d’emprise.

Mots-clés

  • savoir et croyance
  • points de certitude symbolique
  • filiation
  • rites d’initiation
  • virtualisation du monde

English

Our relation with knowledge, the necessity of belief and illusions of certainty: about some hypermodern characteristicsThrough an analysis of the psychological foundations of faith and the quest for knowledge, the paper shows how the belief, which comes first, is what anchors the child’s sense of being and how the quest to know will begin with its “collapse”. The concept of “symbolic points of certainty” (Piera Aulagnier), that is to say, the idea that some elements are certain because the social structure ensures them, helps to show how, in “traditional” societies, subjective integration is ensured by the group, especially through the filiation’s institution and the ritualized way to adulthood. Whereas in our hypermodern society, the loss of this benefit grows a search for “proof”, which must be continuously exercised. This scientific illusion leads to more fragile subjectivities, increasing the risk of mastery.

Keywords

  • knowledge and belief
  • points of symbolic certainty
  • filiation
  • initiation rites
  • virtualization of the world

Plan de l'article

  1. La recherche de savoir : une tentative pour restaurer la quiétude rassurante de la croyance originelle
  2. Contenir ou éradiquer le doute ? Causalité logique versus garantie symbolique
  3. L’initiation rituelle
  4. La filiation
  5. La « virtualisation » du monde
  6. L’ancrage sensoriel
  7. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info