Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2013/2 (n° 16)

  • Pages : 268
  • ISBN : 9782749239262
  • DOI : 10.3917/nrp.016.0239
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 239 - 250 Article suivant

Résumé

Français

Cet article porte sur les processus de silence qui permettent l’installation de mécanismes maltraitants dans les institutions éducatives de placement. À partir du cas de l’affaire des Vermiraux (Quarré-les-Tombes, 1989), l’auteure propose de questionner sous une perspective multiréférentielle les conditions qui ont permis la mise en place d’un système éducatif institutionnel surviolent au cœur d’une commune morvandelle au début du xxe siècle. Une monographie raisonnée reconstituant les faits est établie, formant le corpus d’analyse à partir des archives historiques. Les bénéfices à maintenir secrets les actes de maltraitance, d’enrichissements frauduleux et financiers sont recherchés aux niveaux micro, méso et macrosocial. Sont mis en évidence les mécanismes de maintien d’un système oppresseur à l’encontre d’une catégorie d’enfants stigmatisés par leur naissance, leurs actes ou leur état de santé. Ils sont qualifiés d’économie des secrets. En le transposant à d’autres affaires, d’autres contextes culturels, d’autres périodes historiques, ce modèle idéal-typique pourrait servir à questionner la problématique de la bientraitance à l’intérieur d’institutions éducatives de placement, voire d’accueil de personnes en situation de fragilité sociale (personnes âgées, personnes handicapées...).

Mots-clés

  • secret
  • maisons de correction/France/Quarré-les-Tombes (France)/1870-1914
  • surviolence
  • enfance en danger

English

Approach of an « economy of secrets » as invariant in educational scandals concerning institutions for vulnerable children?This article deals with silent processes that lead towards a progressive installation and stabilization of an exceptionally violent system of malpractice, mistreatment and abuse against socially vulnerable children. Through the example of the educational scandal, the Vermiraux Affair (Quarré-les-Tombes, 89, France), a multi-referential approach is adopted to analyze the violent system against abandoned children located in the French area of Morvan (Burgundy) in the early twentieth century. An original method of Monographic Editing has been constructed from existing historical documents and used as the main data. Using a model defined as “an economy of secrets”, a complex system of linkages and profit-making is identified and analyzed at all levels of interaction: intimate, personal, micro social and societal. The model offers the possibility to compare heterogeneous dissimulation practices involving complex disguised interests and could be used to study anthropological invariants in other violent affairs of mistreatment and abuse in institutional settings.

Keywords

  • secret
  • Reformatories/France/Quarré-les-Tombes (France)/1870-1914
  • surviolence
  • chilhood in danger

Plan de l'article

  1. Comprendre d’où ces affaires tirent leur stabilité
  2. Rappel historique des faits de l’affaire des Vermiraux
  3. « Les Vermiraux » vu comme une forme de société secrète, surviolente…
  4. … Dont on cherche à comprendre la stabilité
  5. L’exploitation du travail
  6. L’exploitation du corps
  7. L’exploitation de l’argent de l’État qui revient de droit aux enfants
  8. L’exploitation de l’origine sociale des enfants assistés
  9. L’exploitation des liens entre les propriétaires, Landrin et les départements
  10. Le modèle idéal-typique de l’économie des secrets
  11. Apport du modèle à d’autres affaires
© 2010-2017 Cairn.info