Accueil Revue Numéro Résumé

Nouvelle revue de psychosociologie

2014/1 (n° 17)

  • Pages : 232
  • ISBN : 9782749241265
  • DOI : 10.3917/nrp.017.0069
  • Éditeur : ERES

ALERTES EMAIL - REVUE Nouvelle revue de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 69 - 82 Article suivant

Résumé

Français

Pour repérer les effets du genre et de la mixité en formation d’éducateur(e) de jeunes enfants, nous avons étudié la dynamique d’un groupe mixte d’étudiant(e)s dans le cadre d’un travail d’analyse de situations professionnelles. La centration, au départ, sur les stéréotypes de genre et sur la différence des sexes a induit des éléments de défense, de refoulement, d’exclusion, de séduction et de transgression. Sous les effets de l’expérience et de la culture professionnelle, il s’opère progressivement une évolution des représentations, passant du « sexe » comme différence au « sexe » comme diversité. Au cours du travail entre les étudiantes et les étudiants, la maturation de la dynamique de groupe les conduit à s’approprier peu à peu les enjeux professionnels en créant de nouvelles solidarités, de nouveaux liens, de nouvelles ressources collectives et professionnelles en faveur des actions auprès des jeunes enfants et des familles.

Mots-clés

  • Genre
  • mixité
  • éducateur(e)
  • formation de la petite enfance
  • psychodynamique du travail
  • élaboration collective
  • care
  • affects

English

François Ndjapou, Gender and mixity in the training of educators of young childrenTo discover the effects of gender and mixity, we have observed the dynamics of a mixed group of students in the context of an analysis of professional situations. Focusing, at the beginning, on gender stereotypes and on the male/female difference, has induced some defensive elements through excluding or seducing the other, or elements of repression and transgression. Under the influence of professional experience and knowledge, we can observe a gradual shift from sex as « difference » to sex as « diversity ». The male and female students through working together, develop a more mature group dynamics that allows new solidarities, new links, new collective and professional resources towards actions for the young children and their parents.

Keywords

  • Gender
  • mixity
  • educator
  • training of educators of young children
  • work psycho-dynamics
  • collective elaboration
  • care
  • affects

Plan de l'article

  1. Être un homme, ou une femme, et devenir éducateur(e) de jeunes enfants ?
  2. La première phase, une reconnaissance d’une identité sexuée en évolution
    1. Des revendications de différenciation sexuée
    2. Des attentes réciproques stéréotypées reproduisant des rapports de pouvoir
  3. La deuxième phase, une ambivalence dans la rencontre entre les sexes
    1. Une stigmatisation sur l’identité sexuelle
    2. Une réactualisation des fantasmes incestueux
    3. Une élaboration des pulsions d’emprise
  4. La troisième phase, vers l’élaboration collective des liens de couplage
    1. La mixité, entre déconstruction des stéréotypes sexués et reproduction des assignations
    2. Une élaboration collective du phénomène d’idéalisation des liens de couplage
  5. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info