CAIRN.INFO : Matières à réflexion
Français

À l’instar de la mosquée de Paris (1926) et de l’hôpital franco musulman (1935), le cimetière musulman de Bobigny symbolise la politique coloniale de la France. Créé par décret dérogatoire (1935), cet espace funéraire ouvrit ses portes en 1937 et fut géré par des fonctionnaires musulmans rattachés à l’hôpital franco-musulman jusqu’en 1996 avant de devenir le carré musulman du cimetière intercommunal. Il regroupe des inhumés ayant des nationalités et des profils sociaux très divers et réunit les deux principales branches de l’islam, sunnisme et chiisme. Cet article se propose de décrire et d’analyser sa topographie et les conceptions de l’espace funéraire qu’elle reflète.

  • cimetière musulman
  • migrants musulmans
  • défunts musulmans
  • histoire coloniale
English

Like the mosque of Paris (1926) and the French-Muslim hospital (1935), the French-Muslim Bobigny cemetery symbolizes the colonial policy of France. Created by decree derogatory (1935), this burial area opened its doors in 1937. It was managed by Muslims officials attached to the French-Muslim hospital until 1996, before becoming the Muslim section of the local cemetery. It includes buried with diverse nationalities and social profiles and combines the two main branches of Islam, Sunnism and Shiism. This article aims to describe and analyse its topography and the designs that this funerary space reflects.

  • Muslim cemetery
  • Muslim migrants
  • Muslim dead
  • colonial history
Español

Tal como la mezquita de Paris (1926) y el hospital franco-musulmán (1935), el cementerio franco-musulmán de Bobigny simboliza la política colonial francesa. Creado por decreto derogatorio (1935), este espacio funerario abrió sus puertas en 1937. Lo administraron funcionares musulmanes, vinculados con el hospital franco-musulmán, hasta 1996, cuando pasó a ser parcelas reservadas del cementerio intercomunal. Agrupa difuntos de nacionalidades y perfiles sociales muy distintos, y reúne las dos ramas principales del islam, sunita y chiita. El artículo pretende describir y analizar la topografía del cementerio así como las concepciones del espacio funerario que él refleja.

  • cementerio musulmán
  • migrantes musulmanes
  • difuntos musulmanes
  • historia colonial
Soraya El Alaoui
Chercheure indépendante, 1 rue du Bois du Parc, 35190 Cardroc ; soraya.elalaoui@gmail.com
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Le texte intégral de cet article est diffusé sur un autre portail
Mis en ligne sur Cairn.info le 26/02/2013
https://doi.org/10.4000/remi.6006
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Université de Poitiers © Université de Poitiers. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...