Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Réseaux

2004/2 (no 124)

  • Pages : 310
  • Affiliation : Revue précédemment éditée par Lavoisier

    Revue soutenue par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

    Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr

  • DOI : 10.3917/res.124.0053
  • Éditeur : Lavoisier

ALERTES EMAIL - REVUE Réseaux

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 53 - 79 Article suivant

Résumé

Français

La cognition distribuée n’est pas une hypothèse sur l’interaction hommemachine. Elle concerne tous les mécanismes susceptibles d’étendre les capacités cognitives au-delà des limites d’un organisme naturel, les procédés artificiels comme les procédures sociales. Elle n’est pas limitée à un type de paradigme technologique. Elle inclut aussi bien les contextes liés à l’informatique en réseau, à l’organisation d’une caserne de pompiers, à la traversée des piétons sur une voie, à l’usage des ustensiles dans une cuisine ou à la promenade de randonneurs sur un GR. L’ambition du programme est de comprendre comment fonctionne la cognition humaine quel que soit le paradigme technologique dominant.

English

DISTRIBUTED COGNITION, SOCIAL GROUP AND COGNITIVE TECHNOLOGY Distributed cognition is not a hypothesis on human-machine interaction. It concerns all mechanisms, whether social or artificial, that have the ability to extend cognitive capacities beyond the limits of a natural organism. It is not limited to a type of technological paradigm; a wide range of contexts are concerned, from network computing to the organization of a fire station, a pedestrian crossing, the use of kitchen utensils or a hiking trail. The aim of the research programme considered here is to understand how human cognition functions, irrespective of the dominant paradigm.

Plan de l'article

  1. Les aides externes de la cognition ou les deux versants de la distribution
  2. Les espaces de travail : la cuisine et le bureau
  3. Action conjointe et coordination : le versant social de la distribution
  4. Communauté et coordination en ligne : une autre extension de la distribution ?
  5. Conclusion

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback