Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Réseaux

2016/6 (n° 200)

  • Pages : 276
  • Affiliation : Revue précédemment éditée par Lavoisier

    Revue soutenue par l'Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS

    Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr

  • ISBN : 9782707192288
  • DOI : 10.3917/res.200.0017
  • Éditeur : La Découverte

ALERTES EMAIL - REVUE Réseaux

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 17 - 59 Article suivant

Résumé

Français

Cet article propose une réflexion prospective sur les changements potentiels dans les pratiques de déplacement induits par l’accès à l’Internet mobile via le smartphone. La première section rappelle les tendances actuelles des déplacements urbains et interurbains en France au cours des vingt-cinq dernières années. La deuxième section identifie trois types de services rendus désormais accessibles en déplacement. Le premier est composé des services informationnels visant à aider les individus dans leurs déplacements (choix d’itinéraire, de mode de transport, etc.) Le deuxième ensemble de services concerne l’accès à de nouveaux contenus numériques en situation de mobilité, qui élargit considérablement la palette des activités possibles en déplacement et modifie ainsi la perception et l’utilité des temps de transport. Enfin, l’arrivée du numérique dans le champ du transport des personnes favorise le développement de nouveaux services de mobilité. La troisième section discute des implications de chacun de ces services sur les pratiques de déplacement, en particulier sur l’usage des différents modes de transport, en distinguant deux types d’effets : l’optimisation et le partage. Les attentes placées dans le Smartphone pour réguler les déplacements à l’échelle collective doivent être reconsidérées à l’épreuve de ces effets.

English

Connected mobility and changes in travel behaviourThis article examines potential changes in the ways that people move in space, induced by access to mobile Internet on a smartphone. The first section reviews current trends in urban and inter-urban individual travel behaviour in France over the past 25 years. The second section identifies three types of mobile services now available on the go: i) information services designed to provide assistance (choosing an itinerary, a means of transport, etc.); ii) access to new digital content in mobile situations, which significantly broadens the range of mobile activities and thus modifies the perception and use that can be made of transport time; and iii) the development of new mobile services supported by the advent of digital technology in the field of human transport. The third section discusses the implications of each of these services for travel behaviour, especially the use of various means of transport. Two types of effect are distinguished: optimization and sharing. The expectations placed on smartphones to regulate mobility on a collective scale have to be reconsidered in light of these effects.

Plan de l'article

  1. Les grandes tendances des pratiques de déplacement en France
    1. Des données de mobilité espacées dans le temps mais approximant bien les tendances
    2. Le triomphe de la voiture individuelle et de l’autosolisme
    3. Y a-t-il une augmentation de la mobilité ?
  2. Typologie des services de la mobilité connectée au regard de leur impact potentiel sur les déplacements
    1. La maîtrise des déplacements
    2. Les activités en déplacement et la modification de la perception du temps de transport
    3. Le développement de services de partage de ressources
  3. Des changements inégaux dans les pratiques de déplacement selon le type de mobilité et les zones géographiques
    1. Les services d’accès aux contenus de l’Internet mobile
    2. Les services d’aide à la mobilité
    3. Le développement inégal de la mobilité partagée
      1. La mobilité quotidienne partagée : un succès limité au centre des grandes villes et à des trajets réguliers à forte demande
      2. Des services de mobilité partagée qui viennent conforter l’essor des déplacements à longue distance
  4. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info