Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue Française d'Histoire des Idées Politiques

2011/1 (N° 33)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue Française d'Histoire des Idées Politiques

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 71 - 81 Article suivant

Résumé

Français

Si Sieyès n’a pas toujours été compris c’est parce qu’il a joué sur le dit et le non dit, ce qui se montre et ne se montre pas, sur la pensée des Lumières et celle de leurs adversaires sans jamais pour autant renier le camp des Républicains et des hommes épris de justice et de liberté. Cette oscillation lui a permis de trouver des ressources dans l’une (l’ombre) pour alimenter l’autre (la lumière) et réciproquement. Cette démarche intéressante constitue une relation singulière au politique et à l’action publique que Sieyès a, en quelque sorte, incarnée, montrant ainsi qu’il était peut-être possible de concilier la « liberté des Modernes » et celle des Anciens.

English

Sieyès was often misunderstood because he played with statements and understatements, the manifest and the hidden, the thought of the Enlightment and that of its adversaries, although he never went back on his commitment to republicanism and the struggle for justice and liberty. Such swaying allowed him to find in the shadow the means to feed the light and vice-versa. This approach generated the peculiar relation to politics and public action which Sieyès embodied, showing that one could perhaps make the « liberty of the Modern » and that of the « Ancients » compatible.

Plan de l'article

  1. L’ombre en actes
  2. II - Explications de ce choix pour l’ombre et de cette mise à l’ombre
© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...