Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Travail, genre et sociétés

2007/1 (Nº 17)

  • Pages : 218
  • ISBN : 9782200923983
  • DOI : 10.3917/tgs.017.0079
  • Éditeur : La Découverte

ALERTES EMAIL - REVUE Travail, genre et sociétés

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 79 - 103 Article suivant

Résumé

Français

Cet article défend l’idée que le décryptage des normes de carrière et de « fabrication » des dirigeants permet d’éclairer sous un jour nouveau la permanence du plafond de verre dans les organisations. Nous montrons ainsi que les discriminations dont les femmes font l’objet, dans l’entreprise étudiée, sont encastrées dans les processus organisationnels. Elles se nichent dans le modèle masculin de carrière en spirale et le système formel de gestion des carrières, mais aussi dans les pratiques informelles de sélection-détection (effets de réseaux et jeux d’influence), les attentes de rôles et les représentations associées à la figure du « manager » au cœur des outils d’évaluation des compétences. Cette contextualisation des freins à la carrière des femmes permet de comprendre les points de résistance majeurs au processus de féminisation de l’encadrement supérieur dans un contexte institutionnel pourtant favorable (existence d’un accord sur l’égalité professionnelle et d’une politique de diversité).

English

SummaryThis article defends the thesis according to which understanding career norms and "production" of managers sheds a new light on the persistence of a glass ceiling in organizations. We show that discriminations which women experience in the company under study are embedded in organizational processes. They are part of the male career model in the shape of a spiral as well as the formal career management system. They are also due to informal selection and detection practices (network impact and plays of influence), role expectations and representations attached to the "manager" figure, which is at the center of competency evaluation tools. Contextualizing women’s careers’ curb helps to understand where to find the major resistance points to the feminization process of top management in a favorable institutional context (professional equality agreement, diversity enhancement policy).

Deutsch

In diesem Artikel wird die Idee vertreten, dass eine genauere Untersuchung von Karrierenormen und der « Fabrikation » von Führungskräften das Weiterbestehen der unsichtbaren Grenze in einem neuen Licht erscheinen lässt. In diesem Sinne zeigt unsere Untersuchung, dass die Diskriminierungen, die Frauen im untersuchten Unternehmen erfahren, in organisationelle Prozesse eingebunden sind. Sie hängen sowohl mit dem maskulinen Modell der spiralförmigen Karriere und dem formellen Aufstiegssystem zusammen, als auch mit informellen Promotionspraktiken und Auswahlmethoden (Wirksamkeit von Netzwerken und Beziehungen), den Rollenerwartungen und den Repräsentationen der Figur des « Managers », die im Zentrum der Methodik der Kompetenzbewertung steht. Diese Kontextualisierung der Karrierebremsen von Frauen erlaubt, die Haupthindernisse des Feminisierungsprozesses des gehobenen Managements innerhalb einer paradoxalerweise vorteil-haften institutionellen Konjunktur (Bestehung einer Vereinbarung zur beruflichen Gleichberechtigung und politischer Diversität) zu verstehen.

Español

Este artículo defiende la idea de que el desciframiento de las normativas de carrera y de « fabricación » de los dirigentes permite aclarar de una forma nueva la permanencia del techo de cristal dentro de las organizaciones. Con lo cual demostramos que las discriminaciones que sufren las mujeres en la empresa estudiada, están empotradas dentro de los procesos organizativos. Se colocan en el modelo masculino de carrera de la espiral, y también en las prácticas informales de selección detección (efectos de redes y juegos de influencias), las expectativas de roles y las representaciones asociadas con la figura del « directivo » en el centro de los instrumentos de evaluación de las competencias. Esta contextualización de los frenos respecto a la carrera de las mujeres permite comprender los puntos de resistencia más notables de cara al proceso de feminización de los mandos directivos en un contexto institucional pese a todo favorable (existencia de un acuerdo « igualdad profesional » y de una política de diversidad).

Plan de l'article

  1. Un parcours linéaire d’excellence construit au masculin-neutre
    1. Le débouché « naturel » des grandes écoles d’ingénieurs
    2. Les carrières en spirale : différents registres de justification
    3. La disponibilité extensive ou le test de la dévotion (du cadre et de sa famille)
    4. Du modèle-idéal au modèle-couperet : les effets d’exclusion du rythme idéal
  2. Processus de cooptation, effets de réseaux et jeux d’influence
    1. Rentrer dans une « clique » pour évoluer dans un espace de carrière protégé
    2. Réseaux de travail et acceptation par les pairs
    3. L’art des courtisans ou le difficile apprentissage des logiques politiques
  3. Les outils de détection-validation du potentiel : des attentes de rôle au masculin
    1. La hiérarchie symbolique des rôles : la « trace polytechnicienne »
    2. Les outils de détection/validation du potentiel : des attentes de rôle sexuées

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback