Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Volume !

2014/1 (10:2)


ALERTES EMAIL - REVUE Volume !

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 69 - 86 Article suivant

Résumé

Français

La dynamique du rap sénégalais qui clame son aptitude à « parler de tout » semble tout naturellement la préparer à une rencontre inévitable avec l’islam – religion localement majoritaire – doté d’une logique fortement totalisante, et qui « s’occupe de tous les aspects » de la vie de l’individu ainsi que de la communauté. Contre-nature et inopportune ou salvatrice selon différentes conceptions, cette cohabitation a pourtant toujours été présente, mais la nouveauté réside surtout dans la proportion remarquable qu’elle prend. Au-delà du rapport dialogique entre hip hop « Galsen » et « international », de cette hybridité entre sacré et profane, la présence montante du « rap prédicateur islamique » – lui-même traversé par diverses tendances – illustre non seulement l’ancrage du hip hop dans la trame locale des rapports sociaux, mais permet également de procéder à une relecture du rôle du MC et même de la musique plus généralement dans le façonnement des opinions.

Mots-clés (fr)

  • acculturation / créolisation / hybridation
  • identité (individuelle / collective)
  • religion
  • Islam / Musulmans

English

Islamic Preaching Rap in Senegal: a “Missionary” Music ?Senegalese rap tends to voice loudly and readily its ability “to speak about everything”. This posture seems to prepare it for an inevitable meeting with Islam – the dominant local religion – characterized by a very strong identity logics, and which above all “handles all aspects” of the life of the individual as well as the community. Unnatural and inconvenient or beneficial according to various conceptions, this cohabitation was always present even though the novelty lies especially in the remarkable proportion which it takes. Beyond the dialogical relation between “Galsen” (Senegalese) hip hop and “international” hip hop, of this hybridity between sacred and profane, the rising presence of “Islamic preaching rap” – itself crossed by different trends – illustrates not only the rooting of local hip hop in the local cultural models. It also allows us to reevaluate the role of the MC and more generally the role of music in the shaping of opinions.?

Mots-clés (en)

  • acculturation / creolization / hybridization
  • identity (individual / collective)
  • religion
  • Islam / Muslims

Accéder à cet article
© 2010-2018 Cairn.info
Chargement
Connexion en cours. Veuillez patienter...