Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Autrepart

2015/4 (N° 76)


ALERTES EMAIL - REVUE Autrepart

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 109 - 125 Article suivant

Résumé

Français

Tandis qu’il devenait le plus grand investisseur étranger au Mozambique, le Brésil a établi ces dernières années plusieurs programmes de développement sous l’égide de la coopération Sud-Sud. L’objectif de cet article est d’exposer, de manière empirique, la complémentarité entre la coopération brésilienne au développement et ses investissements privés dans les secteurs de l’exploitation minière, de l’agriculture et des infrastructures dans le couloir de Nacala dans le nord du Mozambique. L’auteur soutient que des programmes tels que ProSAVANA, conçus pour faciliter les investissements des entreprises en offrant une base technologique et institutionnelle, sont marqués par une approche libérale du développement, approche qui a tendance à renforcer le modèle de croissance extractiviste de l’économie mozambicaine. La société civile du Mozambique et du Brésil s’est opposée à une telle approche et fait pression pour établir une appropriation démocratique d’initiatives de développement.

Mots-clés

  • investissements
  • coopération Sud-Sud
  • aide
  • Brésil
  • Mozambique

English

Brazilian cooperation and investments in Mozambique : a contested complementarity While it became the largest foreign investor in Mozambique, Brazil disseminated several development programs under the umbrella of South-South cooperation in recent years. The objective of this article is to empirically expose the intersections that are taking place between Brazilian development cooperation and its corporate investments in the mining, infrastructure and agricultural sectors in the Nacala Corridor, Northern Mozambique. The author argues that programs like ProSAVANA, designed to offer the technological and institutional basis to facilitate corporate investments, are marked by a liberal modernisation approach to development that tends to reinforce the extractivist growth pattern of Mozambican economy. Civil society from both Mozambique and Brazil has opposed to this approach, and has been pressuring for a democratic appropriation of development initiatives.

Keywords

  • investments
  • South-South cooperation
  • aid
  • Brazil
  • Mozambique

Plan de l'article

  1. Aide et investissement Sud-Sud : le cas du Brésil au Mozambique
  2. Regards croisés sur l’investissement et la coopération en exploitation minière, infrastructures et agriculture
    1. Exploitation minière et logistique : Moatize et le couloir logistique intégré de Nacala
    2. Infrastructure : développer une base d’exportation
    3. Agriculture : ProSAVANA, investisseurs agro-industriels et intérêts croisés
  3. Contestation et dualité inégale dans la coopération agricole
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback