CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.
Suivre cette revue

Dossier

Pages 7 à 9
Pages 11 à 22
Pages 23 à 38
Pages 39 à 44
Pages 45 à 50
Pages 51 à 56
Pages 57 à 67
Pages 69 à 73
Pages 75 à 79
Pages 81 à 89
Pages 91 à 101
Pages 103 à 125
Pages 127 à 130
Pages 131 à 134
Pages 135 à 140
Pages 141 à 153

Actuel

Pages 157 à 162
Pages 163 à 180

Confluences culturelles

Pages 183 à 192
Pages 193 à 195

Pages 201 à 205
Les régimes politiques du Maghreb sont confrontés à l’usure du pouvoir et au déclin de la légitimité historique qui leur a servi de fondement depuis les indépendances. Investis dans les années 1960 de la triple mission de construire l’Etat, de développer l’économie et de moderniser la société, ils avaient fait taire toute opposition pour que l’administration puisse réaliser ces tâches d’édification nationale. Cinq décennies après la fin de l’ère coloniale, le bilan en terme de développement économique et social paraît maigre et le pouvoir exécutif fonctionne toujours sans contrepoids institutionnel. Il ne rend compte ni au Parlement – réduit à une chambre d’enregistrement issu d’élections truquées – ni à la justice dont l’autonomie est virtuelle. L’Etat se réduit alors à une administration dépassée par l’énormité de la tâche et à des services de police chargés de réprimer la contestation. Allant de la dispersion violente de manifestations à la détention arbitraire accompagnée de torture et parfois de disparitions, la répression est le plus souvent menée en dehors du cadre de la loi et marquée par des violations répétées de droits de l’Homme.
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...