CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Une situation thérapeutique a besoin d’être concrétisée dans une situation matérielle qui comporte de nombreux éléments : horaires, fréquence et durée des séances, aménagement du bureau de l’analyste, mise à disposition de l’enfant de divers moyens d’expression (jeux, dessins), etc. Mais cette situation matérielle n’a de sens psychanalytique que si elle est le support d’un cadre psychique. Le cadre psychique comporte lui aussi de nombreux éléments ; en tout premier lieu, la capacité de l’analyste, grâce à sa propre analyse, à sa formation analytique et à son activité d’auto-analyse, à recevoir la communication de l’enfant à tous les niveaux où elle se présente, y compris aux niveaux les plus archaïques ; sa capacité aussi à contenir cette communication jusqu’à ce qu’en émerge un sens communicable en retour. La question du cadre analytique pose donc avant tout des problèmes qui concernent le fonctionnement mental du psychanalyste pendant les séances.
Cependant, il me paraît nécessaire de s’interroger sur ce qui appartient au psychisme du patient dans la définition de ce cadre et, en ce qui concerne l’enfant, à ce qui appartient au psychisme de ses parents. C’est à ce titre que l’alliance thérapeutique peut être considérée comme un élément du cadre. Elle me semble fonctionner comme un point d’ancrage du cadre psychique, point d’ancrage sans lequel ce cadre risque de flotter dans des dérives parfois difficiles à repérer. Qu’en est-il de cet élément du cadre psychique en psychanalyse des enfants …

Français

Le cadre d’une psychanalyse d’enfant est essentiellement psychique. L’alliance thérapeutique, nouée au cours des entretiens préliminaires, est un des éléments de ce cadre, elle en constitue un point d’ancrage. Alliance thérapeutique avec les parents, mais aussi avec l’enfant. L’auteur, spécialiste de la psychanalyse de l’enfant, propose de l’alliance thérapeutique une définition précise et en illustre le processus et l’enjeu par un exemple clinique. Il est essentiel que l’enfant sente que ses symptômes ont un sens latent et qu’il existe quelqu’un qui peut l’aider à les déchiffrer et par là même l’aider à vaincre la souffrance psychique qu’ils expriment.

Mots-clés

  • Alliance thérapeutique
  • cadre
  • parents
  • processus psychique
  • psychanalyse d’enfant
Didier Houzel
Professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, université de Caen.
didier.houzel@dbmail.com
Il vous reste à lire 95 % de cet article.
Acheter cet article 4,00€ 12 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
S'abonner à Cairn Pro À partir de 15€ par mois Accédez en toute liberté à 152 revues de référence En savoir plus
Autres options
Acheter ce numéro link Via le sommaire
S'abonner à cette revue link Via la page revue
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Déjà abonné(e) à Cairn Pro ? person_outline Connectez-vous
Déjà abonné(e) à cette revue ? done Activez votre accès
Mis en ligne sur Cairn.info le 27/08/2018
https://doi.org/10.3917/dia.220.0049
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Érès © Érès. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...