CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Les apports thérapeutiques du conte merveilleux sont bien connus depuis Bruno Bettelheim et il a souvent été utilisé, sous différentes formes. Ainsi, la thérapie par la lecture d’un conte (Laforgue, 1996) ou la construction d’un conte pour un patient (Salomé, 1993 ; Raguenet, 1999) ont été largement investies par les psychothérapeutes depuis un certain nombre d’années. En revanche, la construction interactive d’un conte, à partir de balises narratives issues des repères de destructuration psychique des enfants victimes de viol, est une approche originale qui a montré son bien-fondé avec le recul du temps. C’est le thérapeute qui maintient ces balises en tant qu’ancrages thérapeutiques. Ce protocole a été mis en place avec l’aide des premiers concernés, à savoir les enfants victimes bénéficiant d’une thérapie précoce, peu de temps après les faits. L’ampleur des troubles comportementaux réactionnels en faisait un signal d’alerte forcément repérable. Cependant l’effet dissociatif de ce type de traumatisme est aujourd’hui connu. L’enfant de surface semblant aller bien car il se cache derrière un faux-self (Winnicott, 1958), la victime peut échapper aux soins. Or, ce que l’on connaît aujourd’hui de la mémoire traumatique (Salmona, 2020), qui fait émerger brutalement tôt ou tard la douleur et les symptômes, impose la nécessité d’effectuer une thérapie de manière systématique et le plus tôt possible.
De manière générale, il faut admettre que l’enfant sera dans sa vie familiale, sociale et scolaire, quoi que l’on fasse, confronté à des situations traumatiques, il est donc essentiel qu’il possède les moyens de les surmonter en activant des facteurs de résilience normalement acquis dès son plus jeune âge…

Français

La méthodologie exposée dans cet article a été élaborée voici plus de vingt ans pour et avec les enfants victimes de viols, l’ampleur des dégâts psychiques ayant été révélée par l’expertise judiciaire. La démarche théorique s’inspire de la phénoménologie des modes d’expression du sujet qui s’avèrent être à la fois révélateurs et moteurs thérapeutiques du trauma. La démarche pratique renvoie au constat de l’adéquation universelle du conte avec la mentalité infantile, tricotant un espace de fiction transitionnelle, facteur de résilience. L’expérience de création de contes avec les enfants victimes d’agressions psychocorporelles a objectivé les indicateurs de destruction et corrélativement les indicateurs de reconstruction psychique de l’identité. Cette méthode propose dix ancrages thérapeutiques à partir de balises narratives dûment décryptées. La thérapie par le conte créatif est applicable à toute autre problématique traumatique, en collectif ou en individuel.

Mots-clés

  • Conte créatif
  • traumatisme psychocorporel
  • identité
  • victime de viol
  • ancrages thérapeutiques
  • balises narratives
  • identification à l’agresseur
  • résilience
English

Creative tales - Therapeutical methodology for child victims of psychological traumas

We developed our methodology more than 20 years ago for and with child victims of rape. It was applied once the extent of psychological damage had been assessed through legal expertise. The theoretical process is based on the phenomenology of the subject’s modes of expression, which prove to serve both as an indication of the trauma and in providing the driving forces behind the therapy. The practical approach involves acknowledgment of the universal correlation between folktales and the child’s mentality, weaving a space of transitional fiction as a factor of resilience. Creating tales with child victims of psychological-physical abuse helped objectify the indicators of destruction and, consequently, the signs pointing the way towards the psychical reconstruction of identity. This method offers ten therapeutical anchors based on duly deciphered narrative markers. Therapy through the creative tale can be applied to any other traumatic issue, either on a collective or individual basis.

Keywords

  • Creative tale
  • psychological trauma
  • victims of rape
  • transitional fiction
  • therapeutical anchors
  • identification with the aggressor
  • resilience
Marie-Christine Gryson-Dejehansart
Psychologue clinicienne, expert judiciaire (1989-2015), psychothérapeute et formatrice.
mc.gryson@wanadoo.fr
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Il vous reste à lire 97 % de cet article.
Acheter cet article 4,00€ 20 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
S'abonner à Cairn Pro À partir de 15€ par mois Accédez en toute liberté à 152 revues de référence En savoir plus
Autres options
Acheter ce numéro link Via le sommaire
S'abonner à cette revue link Via la page revue
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Déjà abonné(e) à Cairn Pro ? person_outline Connectez-vous
Déjà abonné(e) à cette revue ? done Activez votre accès
Mis en ligne sur Cairn.info le 26/04/2022
https://doi.org/10.3917/dia.235.0117
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Érès © Érès. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...