CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

Le territoire des entreprises est multiple et varié. Même en se limitant aux territoires dessinés par les marchés sur lesquels les firmes opèrent, ceux-ci présentent une grande diversité de fonctions et d’instruments contractuels de gestion. Le territoire est d’abord celui où les firmes produisent, c’est-à-dire combinent des facteurs dont le coût (principalement celui du travail compte tenu de sa faible mobilité relative comparée au capital) détermine la localisation et le périmètre. Il est aussi celui des sous-traitants et fournisseurs de biens intermédiaires et services ; devenu crucial avec le retour post-fordiste de la firme transactionnelle, ce territoire a une attractivité dépendante de sa capacité à réduire les coûts de transaction qui pèsent sur les contrats marchands. Il est enfin celui sur lequel les firmes écoulent leur production ; celui-ci dépend du jeu combiné des rendements croissants et des coûts de transport. Selon que ces trois territoires-marchés se confondent ou se distinguent, l’étude des rapports de la firme et du territoire emprunte des grilles d’analyse très différentes.
Pour aider à décrypter cette diversité, l’éditorial de ce numéro propose une double approche historiographique centrée sur l’histoire du concept de territoire chez les économistes d’une part, l’histoire des territoires chez les historiens des entreprises et de l’économie d’autre part.
L’espace a longtemps été un grand « oubli » de la pensée économique classique. Cet oubli, qui contraste avec sa forte présence dans la théorie préclassiqu…

Jean-Claude Daumas
Ancien président de l’Association française d’histoire économique (2007-2010) et membre honoraire de l’IUF, il est professeur d’histoire économique à l’Université de Franche-Comté où il dirige la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement Claude-Nicolas Ledoux (USR 3124). Il a récemment dirigé le Dictionnaire historique des patrons français (Flammarion, 2010), L’histoire économique en mouvement (Presses Universitaires du Septentrion, 2012) et Patrons et patronat français au XXe siècle (Vingtième siècle, n? 114, 2012). Il prépare actuellement un livre sur l’histoire de la consommation.
Michel Lescure
Professeur émérite d’histoire économique à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense et membre de l’IDHES, il a récemment publié « La grande dépression immobilière de la fin du XIXe siècle en France », Rives méditerranéennes, n? 45, 2013, p. 37-54.
cet article est en accès conditionnel
Acheter cet article 15,00€ 16 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 30/09/2014
https://doi.org/10.3917/eh.074.0006
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour ESKA © ESKA. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...