CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

Mon propos est un exercice réflexif sur le positionnement du sens de ce que l'on cherche dans le cadre de la recherche-action au regard de la définition que l'on donne à l'expérience première à toute recherche. Si cette réflexion se veut quelque peu épistémologique, elle est juste une ouverture à l'analyse, laquelle mériterait d'être plus approfondie et surtout plus complexe. Dans cet objectif j'ai visité trois auteurs à partir desquels je me suis demandé ce que pouvait bien être pour eux l'expérience en regard de la recherche: il s'agit de Guillaume d'Okham, de John Dewey et de Jürgen Habermas. On peut considérer qu'ils sont tous trois dans une approche philosophique qui marque un positionnement épistémologique partant de l'expérience pour faire science. Trois auteurs dont l'un se situe sur la fin du Moyen-Age, l'autre à cheval entre le 19ème et 20ème siècle et le troisième est contemporain. Le premier est né en Angleterre, le second aux Etats Unis et le troisième en Allemagne. C'est quelque peu étendu j'en conviens, mais j'ai trouvé dans leurs pensées un enchaînement des distinctions qui constituent pour moi une pensée du dehors à la fois de l'ordre du passé et du présent qui me permet de réfléchir la pratique de recherche que je soutiens et que le Collège Coopératif propose en termes d'apprentissage à la recherche par la recherche des praticiens sociaux.
Vous pourriez dire que bien d'autres auteurs auraient pu également être choisis dans cet objectif. Il est vrai, cela ne fait aucun doute, et je ne suis pas en capacité de justifier ces trois là, sinon de dire que dans mon parcours j'ai été amené, de façon fortuite quelque fois, à les rencontrer bibliographiquement parlant bien sûr…

Français

Dans la mesure où la recherche est issue de l'expérience de son auteur, la conception que l'on attache à l'expérience détermine le sens que l'on donne à sa question de recherche. Je tenterai d'apporter trois schémas distincts qui partant d'une définition de l'expérience conduisent à comprendre le sens de ce que l'on cherche. Les trois exemples seront inspirés de la lecture de trois auteurs: Guillaume d'Ockham, John Dewey et Jürgen Habermas. Nous en tirerons quelques réflexions épistémologiques relatives à la méthodologie que nous pratiquons dans le cadre de la recherche praxéologique.

Mots-clés

  • Expérience
  • Sens de la recherche
  • Recherche de sens
  • Praxéologie
Joël Cadière
Membre du Laboratoire de Praxéologie. Travailleur Social, DHEPS, DSTS, Docteur en Sociologie. Exdirecteur du CCAURA - Lyon.
joel.cadiere@free.fr
cet article est en accès conditionnel
Acheter le numéro 8,00€ 112 pages, électronique uniquement
HTML et PDF (par article)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 3,00€ 10 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 15/05/2017
https://doi.org/10.3917/forum.151.0075
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Champ social © Champ social. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...