CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Convention citoyenne pour le climat, débat public sur l’agriculture, défis citoyens « Famille à énergie positive », budget participatif pour la transition écologique, etc. : la participation citoyenne est aujourd’hui un trait saillant de l’action publique environnementale. D’un côté, depuis les années 1990 le principe de participation du public est peu à peu devenu une composante à part entière du droit de l’environnement et de l’aménagement. Plus largement la participation citoyenne est érigée en enjeu prioritaire et incontournable de l’action publique en matière de transition écologique. De l’autre, depuis deux décennies, le tournant participatif de l’action publique s’est matérialisé par une augmentation continue du nombre de dispositifs participatifs sur des sujets souvent en lien avec l’environnement et le cadre de vie. Après s’être d’abord développé au niveau local, le thème participatif a pris de l’ampleur au niveau national ces dernières années. En 2007 le Grenelle de l’environnement a consacré le principe de la « gouvernance à cinq ». En 2019-2020, au nom de la « double urgence démocratique et climatique », le Président de la République a suscité l’organisation d’une Convention citoyenne pour le climat (CCC), rassemblant 150 citoyen·nes tiré·es au sort pour formuler des propositions pour diminuer les émissions de GES dans un esprit de justice sociale.
Sans entrer dans une analyse du processus lui-même, la CCC marque un changement d’échelle : des citoyen·nes sont invité·es à participer à l’élaboration d’une politique nationale de premier plan…

Français

Toutes les politiques l’affirment désormais : la transition écologique ne se fera pas sans les citoyen·nes. Mais cette institutionnalisation de la participation citoyenne dans l’action publique environnementale s’opère en trompe-l’œil : elle vise moins à renforcer la démocratie environnementale qu’à gouverner la transition écologique par la responsabilisation et la mobilisation d’écocitoyen·nes. La participation citoyenne suit une trajectoire de dépolitisation, elle se diffuse avant tout comme instrument de l’État mobilisateur. Elle change alors de logique : il ne s’agit plus de participer à la discussion sur les principes d’actions, mais de participer à l’exécution de l’action publique.

Mots-clefs

  • Participation citoyenne
  • transition écologique
  • écocitoyenneté
  • dépolitisation
English

Governing the ecological transition rather than strengthening environmental democracy: a deceptive institutionalisation of citizen participation

All policies now affirm it: the ecological transition will not take place without the citizens. However, this institutionalization of citizen participation in environmental public action is deceptive: it aims less at strengthening environmental democracy than at governing the ecological transition through the empowerment and mobilization of eco-citizens. Citizen participation follows a trajectory of depoliticization, it is being disseminated above all as an instrument of the “mobilizing State”. It then changes its logic: it is no longer a question of participating in the discussion of the principles of action, but of participating in the execution of public action.

Keywords

  • Citizen participation
  • ecological transition
  • ecocitizenship
  • depoliticization
Alice Mazeaud
Maîtresse de conférences en science politique, La Rochelle Université, LIENSs (UMR 7266)
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Il vous reste à lire 96 % de cet article.
Acheter le numéro 23,80€ 328 pages, papier et/ou électronique add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 3,50€ 17 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 10/11/2021
https://doi.org/10.3917/rfap.179.0107
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour École nationale d'administration © École nationale d'administration. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...