Accueil Revue Numéro

Présentation

Alors que s’affirme le renouveau d’une sociologie des faits économiques, on observe une insatisfaction croissante à l’égard de l’économie standard, dont le discours est de plus en plus souvent jugé inadéquat au regard des grands défis contemporains. La crise financière mondiale de l’automne 2008, la crise grecque doublée d’une crise de la souveraineté en 2015, les désastres et menaces écologiques en chaîne, mais aussi la montée des inégalités économiques et sociales, sont autant d’épreuves de réalité pour ces édifices intellectuels. Cette crise de l’économie ne débouche pas simplement sur une crise de la pensée économique qui conduirait une fois de plus à une dénonciation stérile de la « pensée unique ». On peut se réjouir qu’elle suscite au contraire aujourd’hui une véritable pensée de la crise, notamment par un renouveau de l’économie « politique » qui traverse désormais toutes les sciences sociales.
Ce hors-série rassemble justement des travaux originaux, identifie les convergences et les conflits, et favorise l’unification théorique par le dialogue entre diverses sciences sociales. Partir à la recherche du politique dans l’activité économique suppose de saisir celle-ci dans son fonctionnement concret et son environnement social, ses structures institutionnelles et ses formes de vie variées. Partir à la recherche de la dimension politique des faits économiques, c’est aussi élaborer de nouvelles médiations entre sens commun et constructions scientifiques, et proposer ainsi des schèmes d’intelligibilité de l’économie, scientifiquement heuristiques, mais également appropriables par les citoyens « ordinaires » dans le débat public.


Sommaire

Éditorial
Page 5 à 9

François Horn. De la socio-économie des logiciels à l’analyse de la gratuité dans un système capitaliste. Itinéraires de recherche

Dossier : Sociologie économique et économie critique

À la recherche du politique

Introduction au dossier
Page 11 à 17

Sociologie économique et économie critique : à la recherche du politique

Page 19 à 35

Performativité de l’économie ou pouvoir symbolique ?

Page 37 à 50

La « centralité des banques » dans les réseaux d’administrateurs

Les conditions sociales de l’émission monétaire
Page 51 à 72

Variétés de financiarisation et accroissement des inégalités

Page 73 à 88

Subordonner le travail ou l’ordonner à un futur commun ?

Pour de nouveaux contrats d’engagement dans l’entreprise
Page 89 à 104

Pétrole et lien social. Pour une responsabilité politique de l’entreprise

Page 105 à 120

L’Afrique entre « malédiction des ressources » et « émergence » : une bifurcation ?

Page 121 à 137

La discrète filière de l’autorickshaw. Une ethnographie de la mondialisation

Page 139 à 153

La chimie verte, une fausse rupture ? Les trajectoires de la transition écologique

Page 155 à 170

Produire et vendre du saumon transgénique. Délimitations et démarcations d’une marchandise

Page 171 à 185

Gouverner par les incitations. La diffusion d’une logique incitative dans le droit du travail

Page 187 à 199

L’éthique de la mutualité et l’esprit du capitalisme

Don et care ou les faces cachées de la valeur
Page 201 à 212

Comptabilité privée et action publique. Les transformations de l’État et du capitalisme

Page 213 à 227

Défaire l’arbitraire des faits. De l’art de gouverner (et de résister) par les « données probantes »

Page 229 à 243

L’état de l’utopie

La question de l’État dans les pensées critiques contemporaines
Page 245 à 262

Revisiter la question de l’État à la lumière de la crise de l’Europe

État extérieur, situé ou absent

Notes critiques

Page 263 à 266

Le néolibéralisme comme objet de recherche : autour de deux livres clefs William Davies, The limits of neoliberalism : authority, sovereignty and the logic of competition, Sage, London-Thousand Oaks-New Delhi-Singapore, 2014, 220 p.Pierre Dardot, Christian Laval, La nouvelle raison du monde : essai sur la société néolibérale, La Découverte, Paris, 2009, 498 p.

Page 267 à 271

Sociologie des marchés : étudier les marchés autrement À propos de Franck Cochoy (dir.), Du lien marchand : comment le marché fait société. Essai(s) de sociologie économique relationniste, postface de Michel Callon, Presses universitaires du Mirail, coll. « Socio-logiques », Toulouse, 2012, 402 p., et de Philippe Steiner, Marie Trespeuch (dir.), Marchés contestés : quand le marché rencontre la morale, Presses universitaires du Mirail, coll. « Socio-logiques », Toulouse, 2014, 344 p.

Page 273 à 276

Des logiques d’action entrepreneuriale aux limites de l’entrepreneuriat : un dictionnaire inachevé À propos de Pierre-Marie Chauvin et al. (dir.), Dictionnaire sociologique de l’entrepreneuriat, Presses de Science-Po, Paris, 2014, 640 p.

Comptes rendus d’ouvrages

Page 277 à 305

Comptes rendus d’ouvrages

Comptes rendus

Page 307 à 317

Comptes rendus de thèses soutenues

Fiche technique

Revue Française de Socio-Économie 2015/2 (Hors-série). 324 pages.
ISSN : 1966-6608
ISSN en ligne : 2104-3833
ISBN : 9782707188052
Lien : <http://www.cairn.info/revue-francaise-de-socio-economie-2015-2.htm>

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback