CAIRN.INFO : Matières à réflexion

En août 2019, le journal The Intercept a rendu publique une série de documents concernant l’influence grandissante de la Chine et de la Russie sur le continent africain. Rédigés par deux généraux américains ayant récemment commandé le US Africa Command (Africom), ces rapports confidentiels destinés au Congrès des États-Unis qualifient l’influence des deux pays en Afrique de « pernicieuse » (malign, en anglais). De nombreux qualificatifs peu flatteurs y sont par ailleurs employés pour décrire les actions de Pékin et de Moscou : « manipulation de l’information », « influence néfaste », informations fallacieuses (false narratives)... Dans une Amérique profondément marquée par les accusations d’ingérence que la Russie aurait pratiquée pendant l’élection présidentielle de 2016, ce sont des mots qui sont loin d’être anodins. En France, l’influence de ces deux pays inquiète également [Jeangène Vilmer, Escorcia, Guillaume et Herrera, 2018, p. 100-101], alors que plusieurs milliers de soldats français sont engagés au Sahel et que de nombreuses rumeurs à leur encontre se sont dernièrement propagées sur les réseaux sociaux – sans que l’on puisse d’ailleurs les attribuer formellement à la Russie.
Aux yeux des anciennes puissances coloniales et de leurs alliés américains, la Chine et la Russie apparaissent comme des adversaires économiques et politiques de premier ordre en Afrique. Certes, l’influence de ces deux pays se situe sur des échelles différentes : la Chine représente environ 130 milliards de dollars d’investissements sur le continent, là où la Russie ne pèse que 5 milliards…

Français

La Russie et la Chine ont développé des stratégies d’influence informationnelle au cours de la dernière décennie et déploient désormais leurs vecteurs sur le continent africain. Moscou comme Pékin ont implanté leurs médias internationaux en Afrique afin de diffuser des discours favorables autour de leur présence et de leurs activités sur le continent. Par ailleurs, les contenus informationnels de ces deux États sont repris et rediffusés par des relais africains en ligne, permettant une propagation de plus en plus importante des messages et représentations véhiculés par la Chine et la Russie à travers leurs médias. À quel point l’influence informationnelle de ces deux pays est-elle efficace sur le continent africain et comment cartographier ses vecteurs et relais ? Cette étude propose une méthodologie permettant d’identifier les acteurs du Web qui reprennent les contenus chinois et russes, ainsi qu’une analyse des stratégies d’influence des opinions publiques de ces États à destination de publics africains.

Frédérick Douzet
Professeur à l’Institut français de géopolitique (université Paris 8), directrice du centre de recherche Géopolitique de la datasphère (GEODE).
Kévin Limonier
Maître de conférences à l’Institut français de géopolitique (université Paris 8), directeur adjoint de GEODE.
Selma Mihoubi
Doctorante à l’Institut de géographie (Sorbonne Université).
Élodie René
Doctorante, Northampton University, Faculty of Business and Law.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
cet article est en accès conditionnel
Acheter le numéro 23,00€ 384 pages, papier et/ou électronique add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 3,00€ 23 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autres options
S'abonner à cette revue link Via la page revue
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 17/06/2020
https://doi.org/10.3917/her.177.0077
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour La Découverte © La Découverte. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...